AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un retour difficile ( pv Tracy )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Dean Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Bradley Cooper
♫ Pseudo : Trinette


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Un retour difficile ( pv Tracy ) Jeu 17 Avr - 20:41


Un retour difficile
Avec Tracy Callahan

Je viens de passer cinq jours dans une chambre d'hôpital dans le nord de l'état de Washington. Loin de tout le monde pour que je me repose le plus possible avant de retourner à la vie réelle. Enfin c'est ce qui était censé se faire, mais ce qui était plus vrai, c'était qu'ils voulaient m'interroger tranquillement. Moi, le nouveau médaillé de guerre. Oui vous l'avez compris, je suis un héros de guerre car j'ai sauvé des vies au péril de la mienne. Non mais qu'est-ce qu'il faut pas entendre. J'ai laissé mourir des gens devant mes yeux, j'étais incapable de bouger, de les sauver, de faire quoique ce soit. Donc je suis loin d'être celui qu'ils veulent encensé! Je passe mes nuits à cauchemarder, à revoir au ralenti le regard de cette infirmière, me suppliant de parler, de dire ce que je savais, pour qu'on l'épargne. Mais rien n'aurait servi, elle serait quand même morte. Mais malgré le fait que je n'aurais rien pu faire, que j'étais pris entre deux feux, je m'en veux, je me dis que j'aurais pu tenter quelque chose, que j'aurais pu peut être lui sauver la vie. Mais avec des peut être, on ne va pas loin. Toutes les nuits, son regard me tire de mes songes, je ne vois plus qu'elle et cela malgré les somnifères et autres drogues données pour que je me repose.

La journée n'est pas mieux. Je dois passer mon temps à prouver que je sais ce que je dis, que je n'ai pas pris un coup sur la tête qui m'a fait perdre des neurones, que je n'ai pas rêvé et que je n'affabule pas; que Grace Burton est belle et bien vivante, là-bas en Centrafrique. Comment je le sais? Simple, net et précis, je le sais, je le sens. Et mes plaques retrouvées à l'entrée du bunker le prouve. Le temps que j'ai passé dans les vappes, ils ont du le passer à la sortir de là. Non mais franchement, est-ce si dur à comprendre que Grace, mon amie, est vivante. De toute façon, avec l'accord ou pas des supérieurs, une fois que je suis en état, je retourne là-bas, je vais la retrouver. Il faut que je la ramène à Allistair, à sa petite fille, je leur aie promis! Et je tiens toujours mes promesses. Mais bon, pour le moment, le plus important est ma fille, la promesse que je lui aie faite à elle. Je suis de retour pour elle et rien que pour elle!

Mais on vient me chercher, une infirmière plutôt sexy, pour me dire qu'il est l'heure. Que je vais retourner chez moi, dans ma famille et qu'ils m'attendent. Ok, c'est le moment ou jamais! Je me lève aidé de mes béquilles, je me regarde dans le minuscule miroir qui se trouve près de la porte d'entrée, en soupirant de me voir si amoché. Puis je sors de cette chambre, un militaire que je ne connaispas, prend mes valises, me saluant d'un "monsieur" et d'un signe de respect militaire. Ok, je sais pas si ils sont au courant mais j'ai laissé mourir des gens!?! Et il m'amène vers une voiture de fonction, noire, sobre et qui sent bon le nouveau cuir. Je m'y installe et je suis nostalgique en regardant ce paysage que je connais si bien d'ordinaire, que je cotoie tous les jours, celui qui me sépare de Tracy et de Phoebe.

Je tente de fermer les yeux un instant, mais rien n'y fait, je repense encore et encore à ce qu'il s'est passé pendant ce mois qui m'a sembler une éternité. En tout cas, une fois devant chez moi, je vous assure que j'hésite à rentrer. Je ne sais pas du tout comment me comporter, comment cela va se passer! Je n'ai pas du tout envie qu'elles me regardent toutes les deux comme un héro que je ne suis pas. Je sors alors lentement, je m'avance et avant même d'être arrivé devant le pas de la porte, Tracy vient ouvrir. Je tente de lui sourire, de paraitre heureux d'être ici, mais je ne sais même pas ce que je pense réellement au plus profond de moi-même!

© EKKINOX

_________________

"J'aime quand un plan se déroule sans accrocs!"
Malheureusement, c'est la véritable vie, nous ne sommes pas dans un film
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tracy Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Alyssa Milano
♫ Crédits : .


Carte d'identité
♫ Age du perso: 30 ans
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Mar 29 Avr - 9:54


Cela fait quelques jours que Dean est à l’hôpital, Ashley me l’avait confirmé le jour où on c’était aperçu à la plage. Il m’avait dit qu’il m’appellerait une fois les visites autorisé, mais il ne l’a pas fait, surement un manque de temps, il avait d’autres chats à fouetter que de m’appeler. Pendant cette longue semaine à attendre de ces nouvelles, Phoebe et moi avions tout fait pour que Dean est une maison confortable à son arriver. C'est à dire que nos vieux meubles que nous avions depuis notre mariage était partie à la déchetterie et que j'avais remplacer par des meubles plus moderne, ensuite notre vieux lit qui grinçait, je l'avais également remplacer ainsi que le canapé! On espérait que tout ce changement lui fasse plaisir, mais on voulait surtout qu'il se sente bien!
Tôt ce matin, un collègue à Dean était venu m’avertir qu’il sortirait de l’hôpital aujourd’hui, qu’il serait à la maison dans la matinée. Quelle joie et quel soulagement de l’avoir parmi nous ! Tout était prêt à la maison pour l’accueillir, j’avais fait en sorte que cette maison soit vraiment quelque chose de douiller et qu’il s’y sente bien. La maison était propre comme toujours et Phoebe et moi on c’était mis sur notre trente et un pour l’accueillir. Il nous avait tellement manqué ! J’avais quand même avertis Phoebe de ne pas trop l’étouffer mais ni l’une ni l’autre n’allaient écouter ce conseil. Nous voulons qu’il se sente bien !
Un peu plus d’une heure après, j’entendis une voiture se garer devant la maison, ce devait être lui ! Enfin ! J’appelais Phoebe qui était en train de faire je ne sais quoi et pendant ce temps-là, je partais dehors pour l’accueillir. Mon Dieu ! Qu’est ce qu’il semblait mal en point ! Je tentais de garder mon sourire pour lui rendre à celui qu’il venait de me faire.


Bonjour Dean !

Je voulais le serer dans mes bras, mais j’avais peur de lui faire mal, mais rien ne m’empêchait de lui faire un tendre bisou sur une de ces joues et c’est ce que je fis avant de lui demander comment il allait.

Comment vas-tu ? Que suis-je bête, rentre on discutera à l’intérieur.

En bonne infirmière, je lui pris une béquille et passait un de ses bras derrière mon cou pour l’aider à marcher, mais il m’arrachait la béquille des mains pour me faire comprendre qu’il pouvait bien ce débrouiller tout seule, je sentais que cette semaine risquait d’être dur et éprouvante si Dean se montrait si agressif. Je ne l’avais jamais vu comme ça, mais sa pouvait se comprendre avec tout ce qu’il avait vécu. Je ne disais rien et le laissait rentrer à la maison, je saluais ensuite son collègue et rentrait derrière Dean. Il c’était installer sur le canapé.

Tu veux boire quelque chose ? Tu veux peut être allé te reposer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Dean Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Bradley Cooper
♫ Pseudo : Trinette


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Mer 30 Avr - 9:17


Un retour difficile
Avec Tracy Callahan

Je rentrais à la maison, avec ma femme et ma fille ! Je ne sais pas comment cela va se passer pendant cette semaine où je ne vais pas pouvoir bouger réellement sous peine de me retrouver à l'hosto et de ne pas pouvoir repartir sauver Grace au plus vite. Cela me rend fou d'être encore ici, malgré mes béquilles, alors que je pourrais superviser des opérations là bas, car je les connais maintenant mieux que personnes ces rebelles, je sais comment ils procèdent, comment ils réagissent, quels sont leurs styles d'habitations. Maintenant, ils ne veulent rien me dire plus haut, mais il semblerait que les recherches aient été abandonnées. Je soufflais et je soupirais au plus profond de moi qu'on me renvoie dans ma maison alors que je pourrais retrouver mon amie. Enfin soit, c'est comme ça au moins le temps que je me rétablisse et que je recoive cette étoile que je ne mérite pas. La fameuse silver star, je la recevrai pour mon héroïsme. Putain mais quel héroïsme, et où est partie la compassion, le calme que j'avais encore lorsqu'ils m'ont retrouvé. Tracy m'embrassa sur la joue alors que je me décidais à entrer chez moi. Mais voilà qu'elle fit un geste que je ne supportais pas, que je ne pouvais pas supporter, même de sa part et à sa manière gentille de le faire, elle voulait m'aider à marcher. Mais merde, je suis quand même encore capable de me déplacer seul non. Sans un mot, je repris ma béquille et je rentrais, tordu de douleur chez moi. Mon collègue ne fut même pas surpris de la scène vu la soupe à la grimace dont il a eu droit tout le trajet. Mais bon, après un soit disant traumatisme comme j'ai subi, ce serait normal. Je leur en foutrais moi des traumatismes. Mon collègue me salua alors en disant " Mon Lieutenant " Et oui, j'étais devenu lieutenant. Je ne sais pas si Tracy fit attention à cela et je m'en foutais dans un sens.

Une fois à l'intérieur et heureux de voir que le soldat Grimbersen n'était pas entré lui aussi, je m'affalais sur le divan. Regardant autour de moi et réalisant avec joie qu'elle n'avait pas fait venir un lit d'hôpital pour moi. Elle a au moins eu cette présence d'esprit, c'est déjà ça non? Je soupirais, fermais les yeux, puis posait ma tête , toujours dans un silence de cathédrale, sur le dossier du fauteuil. Puis après quelques minutes, toujours dans cette position, je lui demandais

- Phoebe n'est pas là?

Rien d'autre ne sortit de ma bouche, je n'arrivais plus à faire semblant sur aucun point de vue. Je n'en pouvais plus d'être un autre que moi même et je ne supporterais surement pas non plus qu'on me prenne pour un handicapé ou un incapable parce que j'ai subi, autant de choses!

Mais je ne la laissais pas réellement répondre, je me levais difficilement, je pris ces foutues béquilles et direction ma chambre. Enfin sa chambre, pour me prendre un tee shirt et me sentir plus à mon aise. Mais je ne retrouvais plus rien dans mes tiroirs, alors pendant que j'enlevais ma chemise, j'appelais Tracy pour qu'elle me montre où se trouvaient mes affaires.

- Tracy, tu peux venir cinq secondes !

J'étais torse nu, avec les cicatrices des sévices subis. Des brulures en tout genres, des plaies fraichement recousues, des coups et ecchymoses en tout genre également. Je savais pas du tout si ça allait la gêner ou pas, mais dans un autre sens, je suis quand même chez moi non? Alors je restais comme ça, attendant que Tracy vienne dans cette chambre!

© EKKINOX

_________________

"J'aime quand un plan se déroule sans accrocs!"
Malheureusement, c'est la véritable vie, nous ne sommes pas dans un film
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tracy Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Alyssa Milano
♫ Crédits : .


Carte d'identité
♫ Age du perso: 30 ans
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Mer 30 Avr - 10:06

Dean et moi sommes rentré à la maison, sans aucun mot, il c’était installé dans le fauteuil du salon en me demandant où pouvait bien être Phoebe. Sans un mot je partais voir Phoebe dans sa chambre mais elle n’était pas là, elle avait laissé un mot sur son bureau marquant qu’elle était partie faire une petite courses qu’elle serait là pour le retour de Dean, seulement Dean était là mais pas de Phoebe à l’horizon. J’essayais d’appelé discrètement Phoebe sur son téléphone portable mais je tombais sur la messagerie. Je rejoignais alors Dean dans le salon, mais celui-ci non plus n’était pas là. Quand je l’entendis soudain m’appeler en criant de venir.

J’arrive Dean.

Il était donc partis dans la chambre, ni une ni deux j’obéissais à ses ordres. Il était peut-être agressif mais il faut dire que j’étais heureuse qu’il soit là, agressif ou non. Il avait vécu tellement de chose que son agressivité se comprenait, et avec le temps sa lui passerait surement.
J’arrivais donc dans la chambre, Dean était assis sur le lit me dévisageant du regard comme si j’avais fait quelque chose de mal. Je voyais son corps abimé par les coups, d’ailleurs je devrais lui faire ses soins ce soir s’il veut bien que ce soit moi qui lui fasse..


Phoebe ne va pas tarder à rentrer, elle voulait te faire une surprise ! Tu cherches des vêtements propres ?

Ni une ni deux, je vais dans la commode prêt de la fenêtre et je lui sortais des vêtements lui demandant s’il voulait bien mettre sa sinon je lui aurais sorti autre chose, c’est alors qu’il me prenait le t-shirt des mains en me disant que sa irais, que ce n’était pas trop demandé de sortir un t-shirt peu importe lequel ce serait. Je ne disais rien, je m’apprêtais à sortir de la chambre mais avant cela je lui demandais une dernière fois s’il avait besoin de quelque chose.

Tu as besoins d’autres choses ? Si tu as besoins tu sais ce qu’il te reste a faire. Je te laisse te reposer tu dois être fatigué. Je t’apporte de quoi boire si jamais tu as soif comme sa tu as tout à porter de main et tu peux mieux de reposer. En ce qui concerne tes soins, c’est moi qui te les fais ou bien il faut que j’appelle une autre infirmière ou que je t’emmène à l’hôpital ?

J’enchainais les questions et je voyais sur son visage qu’il était en train de perdre patience, que j’étais en train de l’aggacer. Avant qu’il ai pu dire quoi que ce soit j’avais fait un aller retour pour aller chercher une petite bouteille d’eau et un verre pour qu’il puisse être à son aise dans la chambre.

Ne t’en fais pas, je dormirais avec Phoebe ce soir ou bien sur le canapé, comme sa tu auras tout l’espace nécessaire dans ta chambre. Tu seras à ton aise. Aller assez bavardé je te laisse te reposer. Nous sommes vraiment heureuse que tu sois là tu sais !

Je partais ensuite en direction de la cuisine pour préparer le dejeuner. Phoebe ne rentrait toujours pas, elle exagérait tout de même, elle qui était si heureuse de retrouver son pére, là elle était en train de lui faire croire le contraire. Tout en cuisinant j’essayais encore et encore de l’appeler mais toujours sur messagerie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Dean Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Bradley Cooper
♫ Pseudo : Trinette


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Mer 14 Mai - 17:19

Tracy me parlait, mais réellement, j'étais pas en état de lui répondre, de lui dire quoique ce soit de gentil. Elle tente par tous les moyens possible, d'être une petite femme parfaite. Mais ce n'est pas du tout ce que je cherche. J'aurais préféré que rien ne soit prêt, qu'elle me pose des questions, qu'elle aille dans le vif du sujet au lieu de me bichonner comme un gosse ! J'ai passé l'âge qu'on s'occupe de moi ainsi, normalement c'est moi qui devrait m'occuper d'elle, qui devrait faire vivre ma famille, car même si je ne me considère plus comme son mari réellement, au sens propre du terme. Elle est ma femme, nous avons une magnifique adolescente tous les deux ! Alors merde, qu'est-ce qui cloche chez moi? Peut être ai-je perdu ce qui me reste d'humanité lorsque j'ai perdu mon amie, que j'ai baissé les bras, que je ne me suis pas battu pour la retrouver. Enfin soit, de toute façon c'est trop tard. Et aujourd'hui, je m'en veux au point de rejeter cette magnifique femme qui m'a attendu de pied ferme, qui se serait battue pour moi. Je la regarde me donner ce tee-shirt, j'ai l'impression d'être prisonnier de mon être tout entier. Alors je me lève, je laisse les béquilles là où elle sont, je lui fais un baiser sur la joue puis je lui dis

- Je dois prendre l'air. Je ne sais pas quand je reviendrai ! Je téléphonerai à Phoebe.

Je prends alors quelques vêtements dans un sac en toile bleu, je mets mon manteau sur mon dos, ma veste en cuir, je prend mon porte feuille et mes clefs de motos. Même mon casque est resté sur le meuble. Direction, je ne sais où mais loin de cet endroit qui m'oppresse !

Qu'est-ce que j'ai fait une fois parti? J'ai téléphoner à ma fille en premier, elle m'a répondu quasiment de suite et m'a rejoint dans un petit restaurant en centre ville. Phoebe toute heureuse de passer un moment seule avec son père, téléphone à Tracy pour la prévenir qu'elle ne reviendrait que tard en soirée. De toute façon, demain elle n'a pas école, ce sera un samedi, donc autant en profiter non. J'ai besoin, je crois, de passer du temps seul avec ma fille, ma douce Phoebe. Je lui explique tant bien que mal, ce qu'il m'est arrivé, pourquoi je ne rentrerai pas de suite à la maison. Et là ma fille me montre à quel point elle est intelligente et me demande juste de lui téléphoner ou de donner des nouvelles tous les jours, ce que j’accepte avant de la mettre dans un taxi pour la maison.

Après, je suis resté dans un petit hôtel. Un lieu sympa, sans trop de prétention. J'ai revu une ancienne connaissance, Kate ! J'ai d'ailleurs passé un moment merveilleux avec cette jeune femme, des jours de purs bonheur, mais j'ai réalisé que j'aime ma femme ! Tracy a toujours été présente dans mes pensées. C'est d'ailleurs pour cela que depuis sa disparition, je n'ai jamais eu réellement une relation sérieuse avec une autre femme. Mais j'ai compris une autre chose, je ne serai jamais de ma vie heureux et serein si je ne pars pas à la recherche de celle que je considère comme une petite soeur, celle que je sais vivante: Grace Burton ! Alors je remonte sur ma moto, sans prévenir Kate et direction ma maison, si Tracy veut encore bien de moi. Malgré le fait que je lui aie téléphoner à elle et Phoebe tous les jours, je ne sais pas si elle a compris que je doive m'éclipser. J'espère qu'elle sera tout aussi compréhensive que notre fille.

J'entre alors et je crie

- Y a quelqu'un?

_________________

"J'aime quand un plan se déroule sans accrocs!"
Malheureusement, c'est la véritable vie, nous ne sommes pas dans un film
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tracy Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Alyssa Milano
♫ Crédits : .


Carte d'identité
♫ Age du perso: 30 ans
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Jeu 15 Mai - 15:48


Dean m’avait pris dans ses bras pour m’offrir un baiser sur la joue. Je ne réagis pas, du moins je suis contente qu’il me montre au moins une petite marque de tendresse malgré tout ce qu’il avait pu vivre ces dernier temps. Ensuite il reprit son aire sévère, il avait pris un sac et y avait mis ses affaires m’affirmant qu’il devait prendre l’air et qu’il ne savait pas quand est ce qu’il reviendrait. Je tentais de l’en empêcher mais quand il est comme sa valait mieux le laisser partir, je pense aussi qu’avec ce qu’il venait de subir, qu’il avait besoin d’être seule, de souffler. Et moi j’arrivais, je l’étouffais, je voulais lui montrer que j’étais là pour lui et que l’enfer était terminé !
A travers la fenêtre du salon, je le voyais monter sur sa moto et partir comme une balle. Je me posais énormément de questions, avais-je fais une gaffe ou quelques chose qui ne fallait pas ? Allait-il aller faire ses soins chaque jour ? Où allait-il ? Heureusement il donnerait de ces nouvelles à Phoebe et le soir même il avait diné au restaurant ensemble. Ce soir-là, j’avais donc passée la soirée toute seule. J’avais passé ma soirée à prendre soin de moi, à prendre un bon bain chaud, à regarder des anciens albums photos comme nos années lycée ou même notre mariage. Quelle nostalgie ! Ensuite j’avais finis par regarder un film en attendant que Phoebe rentre à la maison. Elle avait l’air heureux d’avoir revu son père. Ma fille et moi avons continué à discuter une bonne partie de la nuit, elle m’avait raconté sa soirée avec son père et le fait qu’elle soit heureuse qu’il soit de retour.

Une bonne semaine c’est écoulé et toujours pas de Dean à l’horizon, bien que je puisse compter sur ma fille pour m’en donner, le fait de ne pas le voir ne me rassure pas du tout. Mais il fallait que je sois patiente, il n’avait pas emmené beaucoup d’affaire alors soit il irait en racheté soit il allait rentrer.
Alors que Dean c’était enfin décidé à rentrer à la maison, il était rentré et criait pour savoir si nous étions là, j’étais encore au lit, une petite grasse mat était la bienvenue. Alors ni une ni deux j’attrape ma robe de chambre, met mes chaussons et part dans le salon pour le rejoindre. Arrivée là-bas je plisse les yeux, le soleil m’ébloui, j’ai du mal à voir où est ce qu’il était dans la pièce.


Dean ?

Je me frottais les yeux, ainsi je commençais à mieux voir même si le soleil m’éblouissait toujours. Dean était là devant moi, il avait l’air d’avoir meilleur mine ! Je lui souris et alla lui faire un baiser sur la joue lui prenant son sac des mains.

Comment vas-tu ?

Au moment où il allait me répondre, je m’étais empresser vers la machine à laver pour y mettre ses affaires, comme sa je n’aurais plus qu’à aller l’étendre. Ensuite j’étais passé dans la cuisine préparer le café. Ensuite je retournais dans le salon pour le rejoindre. Dean paraissait toujours aussi maigre, même s’il avait l’air d’avoir bonne mine, on remarquait des petites rides d’expressions sur son front.

Je te sers un café ?

Je ne savais pas quoi lui dire d’autres. J’avais peur encore une fois de l’étouffer avec mes questions ou avec mes faits et gestes. Etre maladroite était ma spécialité en ce moment et justement je voulais limiter les dégâts. Une fois que le café avait fini de coulé, j’étais retourné dans la cuisine afin de le mettre dans deux tasses. J’étais retournée encore une fois dans le salon et lui avait tendu un tasse lui proposant des muffins aux pépites de chocolat que j’avais fait hier soir.

Qu’as-tu fais toute cette semaine ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Dean Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Bradley Cooper
♫ Pseudo : Trinette


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Mar 20 Mai - 15:26


Un retour difficile
Avec Tracy Callahan

A peine arrivé que Tracy commençait déjà à s'activer. Me préparant un café, mettant mes affaires sales à la machine, me proposant des muffins, la petite femme parfaite de militaire. Mais ce qu'elle ne comprend pas c'est que ce n'est plus ce que je recherche. J'aimerais plutôt avoir une compagne aimante, passionnée, qui ne se plie pas aux règles. J'aimais la Tracy d'avant. Mais une chose est sûre, je sais très bien que je pourrai bientôt la retrouver. Elle ne doit pas se cacher bien profond dans cette petite femme de ménage aguerrie. Alors avant qu'elle ne puisse me poser encore une question, je l'attrape doucement par le poignet et je l'amène à moi. Je la prends dans mes bras, d'une main sur sa taille, je la sers très fort et de l'autre, je caresse ses cheveux. Venant lui dire à l'oreille

- Voilà ce dont j'ai besoin !

Elle semble étonnée au premier abord. Étonnée, surprise ou bien tendue de ne plus savoir que faire avec moi. Il faut dire que je ne sois pas très facile depuis son retour. Et encore moins depuis mon kidnapping. Mais aujourd'hui, j'ai vite compris que c'est d'elle dont j'ai besoin. La femme que j'ai aimée, épousée, qui m'a donné une fille et que j'aime encore maintenant ! J'espère qu'il en est de même pour elle ! Attention, je ne compte pas lui dire de suite, je préfère laisser faire les choses. Et puis, on se doit bien une deuxième chance et ce malgré nos erreurs respectives. Car Dieu seul sait que nous avons fait notre lot de conneries tous les deux.

Après quelques minutes enlacés ainsi, je me reculais, je regardais son magnifique regard puis j'allais me laisser tomber dans le canapé. Je la regarde et je lui dis

- Je veux bien un café et un muffin, mais j'aimerais surtout que tu viennes t'assoir à mes côtés après ok?

Ce qu'elle fit directement, je pris donc le muffin et j'en mangeais une bonne bouchée, puis une fois finie, je lui dis

- J'ai pris l'air, j'ai réfléchis. Je vais pas te mentir, j'étais avec une femme, cela m'étonne même que tu ne sois pas au courant... Mais, ...

Je lui prends la main, je pose mon regard dans son regard noisette et je lui rajoute

- Je suis revenu car c'est ici qu'est ma place ! J'avais juste besoin de me sentir vivant, de me sentir libre ! Et malgré tout l'amour que j'ai pour toi et notre fille, je n'aurais jamais pu le faire ici. J'avais besoin de cette escapade, complètement puérile pour mieux comprendre ce que je ressentais. Je suis vraiment désolé Tracy, je suis désolé de tout ce que je t'ai fait subir depuis que tu es revenue !

Je lâche ses mains, je m'attends à ce qu'elle me tire la tête, à ce qu'elle ne veuille plus me parler, qu'elle ne me voie plus comme je le suis, son mari qui l'aime ! Mais il est vrai que cette virée d'une grosse semaine avec Kate m'a ouvert les yeux sur moi, sur elle, mais également sur l'amour que j'ai pour ma femme. Car oui, pour la première fois depuis bien longtemps, je peux le dire, avec ma femme, c'est pour la vie !

© EKKINOX

_________________

"J'aime quand un plan se déroule sans accrocs!"
Malheureusement, c'est la véritable vie, nous ne sommes pas dans un film
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tracy Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Alyssa Milano
♫ Crédits : .


Carte d'identité
♫ Age du perso: 30 ans
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Lun 2 Juin - 15:13




Alors que j’étais en train de mettre de l’ordre dans la maison, Dean me stoppa net en me prenant dans ses bras. Je fus surprise qu’il me serra ainsi contre lui, me caressant les cheveux tout en me murmurant que c’est de sa qu’il a besoin. J’avais moi-même besoin qu’il me prenne dans ses bras alors je me laissais faire tout en passant mes bras autour de lui. Ensuite je posais ma tête sur son épaule et je sentais son délicieux parfum. Après quelques minutes de tendresse, il se reculait tout en se jetant dans le canapé et me demandant un café accompagné d’une petite douceur. Je lui apportais alors tout ce dont il m’avait demandé puis il me demandait de m’assoir à côté de lui. J’exécutais, et là je sens comme un petit malaise, il me raconte qu’il était avec une femme et qu’il est surpris que depuis le temps, je ne suis pas au courant. Je ne disais rien, je détournais le regard et me décalais un peu pour m’éloigner de lui. Une part de moi lui en veux, même si depuis le début il m’a bien fait comprendre que nous deux, nous étions que des amis, une partie de moi est en colère contre lui. C’est alors qu’il me prend les mains tout en me regardant droit dans les yeux. Je laisse alors planer un silence et repris :


Tu as peut-être de l’amour pour moi, mais ce n’est qu’amical, et tu n’as pas à être désolé. Dans cette histoire nous avons tous les deux nos tors. J’ai récolté ce que j’ai semé c’est tout. Je ne serais pas partie rien ne serait arrivé mais qu’est-ce qu’on serait devenu ?

Je ne disais plus rien, mon regard toujours dans le vide. C’est alors que d’un coup d’un seule, je me levais en silence et je partais prendre une bonne douche. Une bonne douche me ferrais du bien, j’arrêterais de penser à ce qu’il vient de me dire, il me trompe enfin il passe une semaine avec une femme et après il revient la bouche en cœur pour me dire je t’aime ? Une fois prête, laver, habillé et maquillé, je retournais en bas pour préparer le diner, un silence de plomb planait toujours dans la maison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Dean Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Bradley Cooper
♫ Pseudo : Trinette


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Ven 11 Juil - 12:20


Un retour difficile
Avec Tracy Callahan

Je voyais bien à la tête de Tracy qu'elle était déçue, en colère, prête à me sauter dessus. Mais elle n'en fit rien. Elle restait digne, elle gardait la tête haute et me parla sur un ton des plus monocorde. Évitant surement de me dire réellement ce qu'elle pensait de ma petite virée passionnée avec une autre femme. Mais lorsqu'elle me dit que mon amour n'est qu'amical, je réalise qu'elle n'a pas compris mes paroles. Il faut dire que je tente de la repousser depuis notre première entrevue, devant ce café ! Par contre, sa question était la bonne . Elle avait touché le point sensible. Malgré le fait qu'on aurait parlé, qu'on se serait expliqué tous les deux, il est vrai qu'on aurait pas pu remonter cette pente à deux. On se seraient fait encore plus de mal qu'on s'en est déjà fait. Je soupire alors et je reste silencieux lorsqu'elle part de la pièce direction la salle-de-bain. Je pose ma tête sur le dossier du fauteuil, j'écoute chaque bruit de la maison. Le son de la douche qui coule, au bruit du bois qui craque. C'est une vieille maison et ces bruits m'ont toujours rassurés. Enfin surtout les premiers temps où ma femme, celle que j'ai toujours aimée m'a laissé tomber. Lorsqu'elle a disparu.

Mais là revoilà, toute jolie, totalement craquante. Je la suis du regard, souriant ! J'ai une femme splendide. Je vais alors la suivre jusqu'à la cuisine, j'arrive derrière elle et je pose mes mains sur ses hanches, me collant à son dos, lui donnant un baiser sur les cheveux. Puis je lui dis

- Et si on se commandait à manger pour ce soir ? Je crois qu'on doit parler, Tracy !

Je la gardais ainsi dans mes bras un bon moment. Elle n'avait pas changé ni de parfum, ni de gel douche. Tout en elle avait la même odeur que l'adolescente que j'avais laissée m'échapper alors qu'on était beaucoup trop jeune. Elle avait cette odeur fruitée et épicée qui m'a toujours fait craquer. Je fermais alors les yeux, me demandant ce qu'aurait été notre vie si je n'avais pas été aussi con il y a quelques années. Mais je me recule quelques secondes pour la laisser se retourner. Nous sommes à juste quelques centimètres l'un de l'autre et je mourrais d'envie de la prendre dans mes bras, de sentir nos lèvres se coller, de sentir ma main parcourir son corps. Mais après ce qu'il vient de se dire quelques minutes plus tôt, je n'ose pas, je lui laisse le temps de digérer et j’attends surtout de voir si elle voudra encore de moi. J'ai joué au con mais je l'aime toujours, je le sais maintenant et je me battrai pour elle, pour qu'elle puisse m'aimer elle aussi à nouveau!

© EKKINOX

_________________

"J'aime quand un plan se déroule sans accrocs!"
Malheureusement, c'est la véritable vie, nous ne sommes pas dans un film
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tracy Callahan
Membre adoré


♫ Avatar : Alyssa Milano
♫ Crédits : .


Carte d'identité
♫ Age du perso: 30 ans
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy ) Mar 29 Juil - 15:00

J’étais dans la cuisine en train de faire à manger, rien de bien compliqué, j’avais sorti la friteuse que j’avais mise à chauffer, ensuite j’avais sorti une plaque du four où j’y déposais les hamburgers maison fait par mes soins. Ensuite j’allais m’attaquer au dessert quand Dean arrivait derrière moi, posant ses mains sur mes hanches tout en m’embrassant sur les cheveux. Je ne faisais rien, je laissant faire même si j’avais tellement envie de me retourner et le prendre dans mes bras. Après un moment de réffléxion alors qu’il me demandait si nous pouvions commander à manger pour ce soir, pour que l’on puisse parler, je me retourne et le regarde. Je lui disais simplement :

Si tu veux.

Je retournais à mes fourneaux, j’étais quand même blessé qu’il se soit blottit dans les bras d’une autre femme, ce sont les sentiments d’une femme amoureuse de son mari après tout. Mais je devrais peut-être prendre sur moi et foncer, car je suis à un doigt de faire une connerie qui serait de le rejeté alors qu’il vient me dévoiler son amour. Ma peine s’estompera surement dans la journée.
A ce moment précis où je voulais reprendre ma cuisine, Dean se trouvait devant le placard des moules à gâteaux, c’est alors que je lui demande gentiment de se décaler quand je frôle sa tête et bien évidemment ses lèvres, un peu plus et je l’aurais bien embrassé.


Tu aimes toujours les cheesecakes ?

Si c’est le cas, il n’a pas changé et il a les mêmes gouts que Phoebe. Bon je vous accorde que ce n’est pas un menu très équilibré mais après tout je ne me prends pas la tête à cuisiner. Surtout que je n’ai pas la tête à sa, et je sais que mes deux amours aimes sa alors on peut bien faire une petite entorse de temps en temps. Puis Dean a besoin de grossir un peu, de prendre des forces !
Après sa, je commençais a mettre la table, Dean m’aidait même à la mettre. Alors qu’il était en train de mettre les couverts et moi les assiettes et les verres, on se retrouvait encore nez à nez. Je lâchais tout sur la table, passant mes bras autour de son cou et je l’embrassais amoureusement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Un retour difficile ( pv Tracy )

Revenir en haut Aller en bas

Un retour difficile ( pv Tracy )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [FB Deimos - Macaria] Un retour difficile.
» Retour au camp aprés une mise bas difficile
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queen City :: Là où je t'emmènerai... :: Le reste des Etats-Unis :: Maison de la famille Callahan-