AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mar 22 Avr - 18:25

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

Ça faisais un mois que je préparer la course, je roulais avec une Porsche RSR grise et noire. Je suis peut-être moniteur d'auto-école et patron, mais je vie surtout pour les courses automobiles et ce depuis mon enfance. J'ai passé des jours et des nuits à bosser sur ça, je voulais le meilleure et mon équipe me faisais confiance et c'est pour cela qu'ils m'ont rejoins. J'ai deux pilotes à mes côtés dont une femme, ma meilleure amie et bien plus Léana. Enfin, plus, c'est un grand mot nous n'avons rien vécu d'intime.

Séléna est chez moi depuis un mois aussi, disons que ses derniers mois il sait passé des millier de choses dans ma vie. Beaucoup de chose on changé et moi aussi par la même occasion, j'ai été frustrer de certaine chose, je ne suis pas habituer depuis mon divorce à une relation "familial". Je vie seul, les enfants viennent me voir quand ils le désirent et depuis l'arriver de Séléna tout a bien changer et cette femme m'a un peu changer. Je ne sais pas, elle a quelque chose de différent et elle ne ressemble pas à toutes ses femmes que j'ai eu dans mon lit.

Nous sommes Jeudi soir, je ferme l'auto-école laissant les clés à ma monitrice qui me remplace. Je fil direction le circuit où je prends le temps de voir si tout est ok, les voitures partent et la team aussi. Je me rends chez moi, je suis surpris de voir les bagages de prêt, moi, Séléna et les enfants. Je fais comme si tout était normal, je m'adapte à la situation.

Je suis rentré! L'équipe est en route, on va devoir y aller. Vous avez passés une bonne journée?

J'embrasse mes enfants et passe ma main sur l'épaule de ma colocataire.

Tu vas bien? Merci pour les bagages, j'aurais pu le faire. Prête pour un séjours au bord de la mer et dans mon petit monde? Une première pour toi.


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mar 22 Avr - 20:49





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




Cela faisait un mois que je vivais chez Liam et à vrai dire, ma vie avait complètement changée. Tout était tellement différent. Refusant de vivre au crochet de Liam, j'avais réussi à trouver un emploi en tant que serveuse dans un restaurant chaleureux qui servait aussi bien les petits déjeuners que les déjeuners. L'établissement était géré par Monsieur John Capell, un homme adorable âgé de 75 ans. Malgré ma timidité et mon absence totale d'expérience, il m'avait donné ma chance. L'endroit véhiculait une ambiance  conviviale où les gens prenaient le temps de manger, de lire un bouquin, tout dans cet établissement traduisait la sérénité et la paix. C'était assez étrange, car même si je n'étais qu'une simple serveuse, j'étais littéralement tombée amoureuse de ce boulot et me lever chaque matin était un véritable plaisir. C'était la première fois de toute ma vie que je côtoyais autant de personnes et surtout, que je gagnais ma vie par moi-même. J'avais dans l'idée de mettre de l'argent de côté afin de pouvoir louer un appartement. Je ne voulais pas être un fardeau pour Liam même si jusqu'à présent notre colocation se déroulait plutôt bien. Parfois lorsqu'il était près de moi, je sentais mon cœur se serrait et ma respiration se coupait, ignorant totalement à quoi correspondait ce sentiment nouveau. Certains jours, je  retrouvais Liam à la table numéro 7, lisant un journal en faisant comme si de rien était. Il commandait un grand café noir accompagné d'un croissant, discutait avec moi pendant quelques instants puis repartait. Chaque matin, je me surprenais à espérer qu'il viendrait...

« Tiens salut Selena, tu n'as plus ton plâtre ? Demanda Drake, un de mes collègues de travail, dans les vestiaires  ». Je fis non de la tête, bougeant avec satisfaction mon poignet gauche encore fragile de manière libre. Je n'étais pas tout à fait à l'aise avec mes collègues masculins mais la plupart d'entre eux l'avait remarqué et n'était plus surpris par ma timidité. A vrai dire, plus j'apprenais à les connaître, plus je commençais à me détendre en leur compagnie, me rendant compte des efforts qu'ils faisaient pour entrer dans mon monde. « Le patron est dans son bureau ? Demandai-je d'une petite voix ».  « Toujours, c'est l'heure des feux de l'amour. Tu as fini ta journée ? ». « Normalement. ». Je lui souhaitais une bonne journée avant de me diriger vers le bureau de mon patron préféré dont la porte était restée ouverte. Assis, sur un large fauteuil de cuir, celui-ci luttait pour ne pas s'endormir devant un épisode des feux de l'amour, émission qui passait généralement vers 14heures. Ses yeux s’éliminèrent à ma vue. « Voilà, la plus belle, tu sais que si j'avais 30 ans de moins... ». « Je sais John, vous m'auriez certainement invité au bal du samedi soir, vous m'auriez payé une glace, nous aurions appris à nous connaître et face à votre charme ravageur, je vous aurais certainement épousé ». Il éclata de rire. Monsieur Campell était le seul homme avec lequel je parlais d'un ton libre et moqueur. Il me rappelait terriblement mon grand-père maternel. « Qu'est-ce qui t'amène ma belle ? » « Je venais vous dire au revoir. Vous m'avez donné mon week-end et je ne voulais pas partir comme une voleuse sans vous avoir salué » « Ah oui, c'est ce week end que tu vas avec ton moniteur d'auto-école à une course au bord de la mer ? ». Je fis oui de la tête. « Tu feras attention à toi. Si j'avais 30 ans de moins, je t'aurais volontiers accompagné mais avec mon arthrose, je ne peux malheureusement plus faire tout ce que je faisais dans le temps. Je t'ai déjà dit que j'ai gagné le prix du meilleur lutteur ? » « Au moins 3 fois. ». « Je radote...Que veux-tu, c'est l'âge ». « Ne dîtes pas n'importe quoi, vous n'êtes pas si vieux, si vous m'invitiez au bal, j'accepterais immédiatement ».  Il sourit avant de replacer ses lunettes sur le bout de son nez tandis que  je lui déposais un bisou sur la joue avant de sortir du bureau.

En rentrant à la maison, je retrouvais Quentin, avec qui j'avais noué des liens très fort,  qui goûtait une tartine au Nutella dans la cuisine. Je saluais de manière timide Haley qui se trouvait à ses côtés en train de feuilleter un magasine de mode. La jeune fille était la plupart du temps très froide avec moi, ce que je comprenais parfaitement même si Liam et moi n'avions aucun lien amoureux. Celle-ci  m'avait averti que son père collectionnait les conquêtes et qu'il ne valait mieux pas pour moi que je m'attache à lui. Ce que je n'avais pas l'intention de faire. Liam ne méritait pas une femme aussi misérable que moi, sans charme, sans situation, sans assurance...Je n'étais pas faite pour lui et j'étais mariée...Bien entendu, j'avais retiré mon alliance dès mon premier jour de fuite mais je ne pouvais oublier Henri qui me hantait à chaque seconde dès que je fermais les yeux. Quoique je fasse, il était là.

Après avoir demandé aux deux adolescents s'il avait préparé leurs valises, je montais à mon tour pour préparer mes affaires que je mettais dans un grand sac. Grâce à Jack, une amie de Liam, j'avais une multitude de vêtements. Je mettais, comme toujours, les vêtements qui me dissimulaient le plus possible. D'ailleurs, ce jour là, je portais un sweat à capuche gris manche longue avec un jean's. Après avoir bouclé ma valise, je partais dans la chambre de Liam et rassemblais quelques affaires, sachant pertinemment qu'une fois rentré, il n'aurait pas le temps pour s'occuper de cela. Entre nous, il n'y avait plus aucun tabou, nous vivions simplement comme...une véritable famille. En entendant les portières claquées, signe que Liam rentrait à la maison, Quentin m'aida à descendre les valises une à une. Un sourire, toujours timide, éclaira mon visage à la vue de Liam dans le hall. Il salua ses enfants avant de passer une main furtive sur mon épaule tandis que je levais timidement les yeux vers lui. J'ignorais pourquoi mais à chaque fois que Liam me touchait, mon cœur se mettait à battre plus vite dans ma poitrine. Étais-je mal à l'aise ? Avais-je peur ? Non, mais une chose était certaine, cela me bouleversait totalement. « J'ai hâte d'en découvrir plus, avouai-je. ». J'ignorais encore énormément de choses sur Liam mais, en montant dans la voiture,  je me rendais compte que j'étais prête  franchir à les étapes une par une pour en découvrir plus sur l'homme à mes côtés...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mer 23 Avr - 15:13

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

Avec Séléna, ça faisait un mois déjà qu'elle était arrivée dans ma vie, mais il ne se passe rien! Non, la jeune femme est juste devenue une amie, je me suis attaché à la jeune femme. Séléna est fragile et ce n'est pas facile tous les jours, mais depuis que j'ai connu la jeune femme ma vie a changée. Nous avions l'impression de former une vraie famille, quelque chose qui se reconstruit alors que depuis maintenant quelques années je suis divorcé. Je n'avais pas pensé un jour que depuis mon divorce, il se passerait tout ça dans ma vie. Et j'aimais voir comment les choses se présenter, même si ce n'est pas facile pour les enfants.

Je ne veux pas qu'ils pensent que je fais n'importe quoi, et que je fais des choses qui pourront affecter Séléna. Non, je suis sincère et si elle habite chez moi c'est que j'appréciais sa compagnie. Hayley n'accepter pas la jeune femme, ma fille avait un caractère bien trempé. Elle est comme moi et montre ce qu'elle pense, elle n'est pas tendre avec Séléna et se montre parfois un peu trop désagréable. J’essaie de lui faire comprendre que personne ne peu remplacer sa mère et mes enfants, mais il faut qu'elle accepte certaine chose. J'avais proposé aux enfants de venir avec moi durant la course, passer un week-end ensemble. Ils aimaient ma passion, Hayley moins, car le cambouis n'est pas son fort, mais elle aimait venir et s'amuser avec des amies. Mais, Séléna sera de la partie, je rentrais du travail et j'aperçus les valises prêtes. Nous quittions alors le domicile familial, Séléna avait hâte de découvrir un peu plus mon monde. Je lui souris et nous quittons la ville, nous avions 3heures de route environs.

J'espère que tu aimeras, puis ça me faisait plaisir de te montrer autre chose que Seattle!


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Jeu 24 Avr - 18:15





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




En montant dans la voiture, j'avais l'impression d'avoir pris place dans une véritable famille. Les Foster étaient tout ce que je n'avais pas connu : une famille simple, aimante et joviale. Des sensations nouvelles m'envahissaient peu à peu alors que je prenais conscience de la chance que j'avais d'être tombé sur Liam. Le long du trajet, je savourais les conversations entre Quentin et Haley. J'avais le sentiment de nous revoir mon frère et moi lorsque nos parents nous envoyaient en vacances chez nos grands parents. En regardant le paysage défilé, je me demandais ce qu'il était devenu à présent. Mon frère avait coupé les ponts avec mes parents à l'âge de 23 ans. Il en avait assez que mon père lui ordonne sa conduite. Il avait tenté de m'emmener avec lui mais, je savais que si je m'en allais, ma mère aurait été détruite. Elle avait tellement sacrifié pour nous et j'étais incapable de faire quoique ce soit qui la rendrait malheureuse. Finalement, à partir du moment où j'étais mariée, je n'ai plus eu aucune nouvelle de lui alors qu'il me manquait énormément. « Quand est-ce qu'on arrive !!! Demanda Quentin en bougonnant ». « Encore environ une heure et demi, Quentin ». Liam proposa de s'arrêter sur une air de repos histoire de se dégourdir les jambes et de prendre un café rapide. Alors que les enfants s'étaient rués à l'intérieur de la station de service en compagnie de Liam, je restais à l'extérieur, adossée contre la voiture profitant du vent frais qui caressait mon visage. Celui-ci fut le premier à revenir m'apportant un thé à la vanille. « Merci. Désolée de ne pas pouvoir alterner pour la conduite. Je suis pressée que tu me donnes des cours, lui dis-je alors qu'il s'adossait à la voiture à son tour trempant ses lèvres dans ce qui ressemblait à un chocolat chaud ». Liam semblait avoir trouvé un job qui le passionnait, ses yeux s'illuminant à chaque fois qu'il évoquait son travail. «  Tu n'es pas trop stressé pour la course ? Lui demandai-je d'une voix timide ». Depuis quelques temps, je faisais de véritable efforts pour vaincre ma timidité. Je n'étais pas vraiment à l'aise en compagnie de la gente masculine mais plus j'apprenais à connaître Liam, plus je parvenais à me détendre. Alors qu'il allait répondre à ma question, je remarquais que des moustaches de lait s'étaient dessinées au dessus de ses lèvres provocant mon hilarité la plus totale. C'était la première fois que je riais aussi ouvertement tandis que le regard de Liam reflétait son incompréhension. « Tu as du lait...Non...Attends ». Je posais mon gobelet sur le toit de la voiture avant de frotter avec douceur les tâches de lait qui s'étaient dessinées au dessus de ses lèvres avec mon pouce. Liam posa sur moi un regard que je ne lui connaissais pas. Une fois mon geste effectué, je levais timidement les yeux vers lui plongeant mon regard dans le sien alors que nous nous fixions intensément pendant quelques instants. Ma respiration se coupa alors que je restais figée. « Papa, on y va ? » Ce fut la voix agacée de Haley qui nous interrompit. Confuse, je reculais d'un pas, baissais les yeux, me détournais et attrapais mon gobelet comme si de rien était....

Haley souhaitant monter à l'avant du véhicule, je m'étais installée aux côtés de Quentin pour le reste du trajet tout en lisant un roman de Jane Austen que j'avais emprunté à la bibliothèque de Seattle. Passionné par mon roman, je ne vis pas la dernière heure passée et fus plutôt étonnée lorsque Liam gara la voiture signalant que nous étions arrivés. Lorsque je relevais les yeux et voyais la mer, un sourire se dessina sur mes lèvres, cela faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vu. En sortant de la voiture, mes yeux furent émerveillés par la beauté du paysage tandis qu'un souffle de liberté me subjuguait. Quentin, retirant ses chaussures, se rua sur la plage accompagnée de Haley qui avançait avec lenteur. Liam ouvrant le coffre, je m'approchais de celui-ci et me saisis d'une valise ne souhaitant pas qu'il s'occupe de la totalité de nos bagages. J'ignorais encore où nous logions et fus surprise que Liam m'emmène dans un hôtel quatre étoiles. « Liam...Ne me dis pas que tu as réservé ici pour ce week end ? ». Alors qu'il hochait la tête, je me sentais extrêmement mal à l'aise et me promis de régler moi-même ma chambre. Apparemment, le groupe d'amis de Liam avait l'habitude de venir dans cet hôtel chaque année pour cette course. Un maître d'hôtel se saisit de nos valises et nous conduisit jusqu'à nos chambres. Il nous fit d'abord visiter celle de Quentin et Haley composé de deux lits simples, d'une télé et d'un équipement hig tech. Liam hocha la tête satisfait puis nous suivons le maître d'hôtel qui nous conduisit au dernier étage pour nous faire pénétrer dans une immense suite qui ressemblait davantage à un mini appartement. En effet, cet endroit possédait même une cuisine, un petit salon avec un écran plat, une salle de bain gigantesque ainsi qu'un immense balcon avec vue sur la mer. Les sourcils de Liam se froncèrent alors qu'il entrait dans la chambre et je fus tout aussi interdite lorsque je vis l'unique lit double. « J'avais pourtant demandé la suite avec deux lits simples ! S'exclama Liam cherchant des réponses auprès du maître d'hôtel » . Celui-ci bafouilla confus. « Attends moi ici, Selena, je vais essayer de régler le problème avec la réception, déclara Liam ». Le majordome et Liam sortirent de la chambre, me laissant seule, tandis que j'ouvrai la porte fenêtre pour prendre place sur le balcon, admirant la vue en attendant le retour de Liam...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 25 Avr - 7:36

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

La route était longue, mais une fois arrivée on sera tranquille et les enfants prendrons leurs marques. Ils sont habitués et ils apprécies ma vie, le fait de pouvoir voyager librement et d'aller dans des lieux uniques. Pour Séléna c'était une première et j'avais insister pour qu'elle vienne, après tout elle vivait avec moi et elle ne me dérangeait pas bien au contraire. Le trajet, jusque là se passer bien, j'étais plutôt enchanter de voir la complicité de chacun. Quentin me demandé quand ont arrivés, lui et la patience ça fait deux! Il restait encore une heure et demie de route, il râlait comme à son habitude et sa sœur lui répondu qu'il était chiant en voiture. Ils sont peut-être jumeaux, mais ils sont toujours en train de se chamailler.
-Ça suffit vous deux, on va s'arrêter à la prochaine station.
-Hey c'est Hayl' qui me saoul.

Dans la voiture, je vois Séléna sourire amusé par les enfants et notre conversation, mais c'est une habitude à prendre. Je m'arrête sur le grand parking de la station, à peine arrêter, les enfants sautent de la voiture et partent dans la boutique. Mon interlocutrice m'attends à l'extérieur, pendant que je rejoins mes enfants à l'intérieur. Ils prennent de quoi grignotait et de quoi boire, je n'empêche rien à mes enfants, même si je sais être un papa sévère parfois. Je prends un chocolat et un thé à la vanille, j'ai fini par connaitre les goûts de Séléna maintenant. Je sors et lui tend le gobelet.

C'est bien ça? Thé à la vanille si je ne me trompe pas.

Dis-je avec le sourire, la jeune femme me confirmé que j'avais bien choisi et s'excusait de ne pas pouvoir alterner. Elle commençait les cours de conduite à notre rentrez à Seattle.

Ce n'est pas grâce, tu sais je suis habitué à tout ça et j'ai conduit plus longtemps. Avec les années, ont finit par prendre l'habitude de faire de la route.

Je bus un peu du liquide bouillant, Séléna me demandé si je n'étais pas trop stressé avec la course? A vrai dire, je ne stress pas comparer à mes débuts. Je vie pour ça et je suis passionné, je regarde la jeune femme serein et calme.

A mes débuts je l'étais, mais maintenant je ne le suis plus. Enfin, on a toujours ce petit stress sportif et le meilleur là, mais je suis habituer maintenant.

Après avoir donner ma réponse, je vois Séléna rire et sourire amusé? Je la regarde en lui demandant ce que j'ai fais? Elle répondu que j'avais du lait, elle s'approchait de moi avant que je face quoi que ce soit, elle retirer la mousse de lait. Je la regardais, elle avait un regard que je ne connaissais pas et je sentis quelque chose inhabituel...Là, dessuite, j'ai envie de faire quelque chose auquel je n'ai jamais pensé. Nos visages se rapproches et les enfants arrivent en trombe tous exciter. Je me recule et souris à Quentin et Hayley.

Aller, en route! On nous attends.

Je regarde Selena et je monte dans la voiture sombre, Hayley prend la place de mon amie et on quitte la station direction l'hôtel. Il ne se passe rien durant le trajet, rien de particulier à dire ou a noter. Non, l’atmosphère est détendue et parfait! J'arrive à l'hôtel, je le connais par cœur et les enfants aussi, on vient toujours au même depuis des années avec la team en générale. Une fois descendu de la berline prise en charge par le voiturier et les bagages par le bagagiste, Selena me demandait si j'avais réellement réservé ici. Je la regarde tout sourire aux lèvres.

Si, j'ai réserver ici! Je viens toujours ici depuis bien des années, tu verras mon équipe est présente et le personnel annuel nous connais parfaitement. Allez vient.

Arrivé à l'accueil, on nous annonces les chambres et Quentin et Hayley file dans leur chambre avec deux lits simples. Je suis Miguel le bagagiste qui nous mène à la suite, mais là surprise il y a une erreur. Je suis pas vraiment comptant et on s'excuse, mais je veux ce que j'ai demandé. Je demande à Séléna de m'attendre, je file à l'accueil.

-Non, j'ai demandé 2 lits simples! Et vous n'avez vraiment pas d'autre chambres? Je suis client ici depuis bientôt 15ans. Bien sûr!

Je finis par rejoindre ma suite, j'ouvre la porte et la referme derrière moi, Je m'avance vers la jeune femme qui était émerveillée.

Je...L'accueil à eu un problème informatique et ils n'ont pas d'autres chambres de libre, avec la course l'hôtel est complet. Je dormirais sur le canapé...


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Sam 26 Avr - 19:55





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




Accoudée sur le balcon, j'admirais la vue cherchant Quentin et Haley du regard. Etant New Yorkaise, j'étais très peu habituée à ce genre de paysage empli de sérénité. L'agitation de New York me manquait-elle ? Pas vraiment. Je commençais véritablement à m'attacher à la ville de Seattle mais surtout à ses habitants. Liam revint quelques minutes plus tard, expliquant que la réception s'était trompée et que les hôtels affichaient complet en raison de la course en perspective. «Oh, non, non, je dormirais sur le canapé, ne t'en fais pas. C'est déjà assez gentil à toi de m'amener ici. ». Et puis, j'avais connu pire qu'un canapé en guise de lit. Bien entendu, Liam protesta mais je fis la sourde oreille me dirigeant vers la porte de la chambre alors que quelqu'un venait de frapper. Il s'agissait de Lucy, la femme de Charlie,  participant à la course et ami de Liam «  Salut vous deux, je viens vous voir pour vous dire qu'on vous attend sur la plage, pour le pique nique. D'ici une demi-heure ça vous va ? ». Je hochais timidement la tête laissant place à Liam qui bavarda avec la jeune femme  à propos de la course tandis que je me dirigeais dans la salle de bain pour me rafraîchir le visage.

En arrivant sur la plage, nous rejoignons le groupe d'amis de Liam qui avaient étendus une nappe sur le sable. J'étais assez gênée de ne rien avoir préparé pour ce pique nique improvisé et remerciais grandement Lucy qui me tendait un gobelet de rosé frais. Tout le monde avait revêtu une tenue légère, y compris Liam qui portait un simple tee-chirt et un bas de maillot  de bain s'occupant activement du barbecue.  J'avais vraiment l'impression de faire tâche avec mon jean's et mon sweat qui dissimulait la moindre parcelle de mon corps. J'étais envieuse de la facilité dont Lucy et les autres filles parvenaient à revêtir des  maillot de bain,  jupes ou robes. Pour ma part,  Henri avait réussi à me dégoûter de mon propre corps. Je me sentais tellement immonde...Peut-être que ce séjour me permettrait de faire un pas en avant. « Alors Selena, qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Demanda l'un des amis de Liam me sortant de mes pensées fugaces ». Les amis de Liam étaient des personnes très chaleureuses et je sentais vraiment qu'ils avaient envie de m'intégrer à leur groupe. Gênée que tous les regards se tournent vers moi, mes joues rougirent automatiquement alors que je bafouillais pour formuler une réponse convenable, malgré ma voix à peine audible : « Actuellement, je travaille dans un café... ». « Liam nous a dit que tu dessinais. ». Je lançais un regard vers l'intéressé, surprise qu'il leur ait parlé de moi et celui-ci m'adressa un  sourire confiant. « Effectivement, je peins dès que je peux..J'ai suivi des cours d'art à la faculté de Colombia de New York et pour des raisons diverses, je n'ai pas pu continuer. ». En l’occurrence, mon mariage avec Henri. «W ahou, il faudrait vraiment que tu me montres ce que tu fais, j'ai toujours eu envie d'apprendre à dessiner, déclara Lucy intéressée» « C'est vrai que tu en aurais bien besoin, tu dessines comme un véritable cochon ». L'assemblée éclata de rire et le sujet de conversation  dériva.

« Tes amis m'ont vraiment plu, avouai-je à Liam alors que nous remontions dans notre chambre à la fin du repas, après avoir vérifié que Quentin et Haley étaient dans la leur.  Lucy est vraiment gentille. J'espère que cela ne les dérange pas trop que je m'incruste comme cela».  J'avais vraiment passé une excellente en leur compagnie, les amis de Liam étant vraiment charmants. Nous entrions dans la suite où nous nous chamaillions une nouvelle fois pour savoir lequel de nous deux aller prendre le lit double. Finalement, Liam m'avoua que si je refusais, il dormirait sur le balcon et je finis par céder. Après avoir pris une douche rapide,  enfilé un pyjama propre, je me glissais sous les draps de soie. Les bruits de  Liam qui s'affairait dans la pièce à côté furent une douce berceuse tandis que je m'endormais automatiquement, sachant que le lendemain, une grosse journée m'attendait.

J'étais dans une cuisine. Ma cuisine. Je me dépêchais de terminer le dîner lorsqu'un bruit de clé dans la serrure me fit sursauter. Il était rentré. Je me raidis tout en  percevant des bruits des pas dans la pièce à côté, le bruit d'un sac que l'on jette sur le canapé accompagné d'un hurlement. Lorsque la porte de la cuisine grinça tandis qu'il entrait doucement dans la pièce, mon corps entier se figea. Il s'approcha de moi avec lenteur, caressa mon cou de sa main gauche, l'autre tenant un verre d'alcool  tandis que je restais immobile  me forçant à sourire et à ne pas trembler. « Bonsoir chéri, déclarai-je d'une voix monotone mes ongles s'enfonçant dans le plan de travail alors qu'il inspectait la pièce ». « Tu veux peut-être passé à table ? Je vais t'apporter ton repas ». « Ce que je veux ? ». Il éclata d'un grand rire sonore, un rire qui était synonyme de démence alors qu'il faisait les cent pas dans la pièce. « CE QUE JE VEUX ». Il propulsa son verre contre le mur qui se brisa en mille morceaux. « Selena...Selena... ». Je reculais, mon cœur battant à toute vitesse alors qu'il s'approchait d'un pas rapide vers moi pour attraper mes cheveux avec violence. J'eus un haut le cœur alors que son haleine empestait l'alcool tandis qu'il posait ses lèvres contre le mienne. Ses yeux étaient vides, signes qu'il était encore sujet à une hallucination. . « Selena...Selena ». Il claqua mon visage contre le plan de travail, déchira mon chemisier d'un geste alors que me je débattais, le suppliant. Il prononça des paroles incohérentes me maintenant avec force contre lui tandis que je me mettais à pleurer, me débattant. Il m'ordonna de me taire, m'infligeant un coup de poing dans l'estomac... « SELENA ! ». Je me réveillais en sursaut étouffant un cri, mes draps formant une camisole étroite, mon cœur battant à tout rompre dans ma poitrine, ma respiration saccadée. Au dessus de moi se tenait Liam dont le regard trahissait une profonde inquiétude. Apparemment, il avait cherché à me réveiller à plusieurs reprises de mon...Cauchemar. Je m'étais redressée avec lenteur, puis m'étais mise à pleurer sous le regard médusé de Liam qui ne devait rien comprendre. Celui-ci me prit dans ses bras avec douceur, s'asseyant à mes côtés. « Chut...Chut, m'avait-il dit alors que d'abord hésitante, j'avais fini par m'accrocher à lui, ma tête posée contre son torse, mon corps secoué par d'intenses sanglots.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Dim 27 Avr - 18:42

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

C'était officiel, impossible de changer les choses et nous devions passer le week-end ensemble. A vrai dire, ça ne me déranger pas après tout quel homme n'aimerais pas dormir dans la même chambre que Séléna? C'était une belle femme et très attachante, alors j'irais sur le canapé du salon de la suite, je n'étais pas un homme qui se plaint. J'ai peut-être beaucoup d'argent et je me paie ce que je désire, mais je ne suis pas un idiot de riche! Alors quand je rentrais, je vis mon amie au balcon. Je souris, m'excuse pour se désagrément et je dormirais donc dans la salon. Elle me répond que non, elle le ferait et ce n'était pas un problème. Mais, moi, laissez une femme sur un canapé? Non, mais hors de question! Elle fait comme si elle n'entendait pas.

Je m'avançais vers Séléna, quand j'entendais frapper à la porte. Je savais qui s'était, je regardais l'heure et Lucy était arrivée comme prévu. Charlie m'avait demandé si je voulais aller avec eux au pique nique, c'était un rituel à chaque course! Selena accepté, pour ma part Lucy et les autres avaient déjà mon accords. Je retirais ma chemise, pendant que Selena se préparer dans la salle de bain. Je me changeais pour un short et un tee-shirt près du corps. Lunette de soleil et tong, c'est la simplicité dans notre team! Séléna était vêtu comme toujours, avec un sweet et pas du genre à dévoiler son corps.

Tu ne veux pas mettre une tenue plus légère? Tu sais, on est tous simple et on se prend pas la tête.

Mais elle refusait, je souris et quitte ma chambre avec mon interlocutrice. Les enfants suivent, toujours content et surtout Hayley qui va retrouvé sa super amie la fille de Charlie. On arrivé tranquillement, nous étions tous! Les pilotes, quelques ingénieurs. Installer sur le sable, les femmes entre elles à rigoler et moi avec mes potes. Quentin toujours avec moi, qui fait des siennes et qui rigole avec le fils de Mickaël l'un des ingénieurs de la team. Ont buvaient une bière, je regardais mon amie qui avait l'air bien avec les femmes de mes collègues. Ont se retrouvaient tous autour d'un pique nique, a rire, je voyais pour la première fois Séléna rigolait et libre avec d'autres personnes que moi et les enfants. D'ailleurs, on révéler à Séléna que j'avais parlé de son talent de dessinatrice. Je lui souris et la foule se mis rire en entendant les mots de Charlie.

Selena se fera un plaisir de lui apprendre, et tu ne parlera plus ainsi de Lucy. Je suis certain qu'elle a du talent!

La soirée se poursuivait entre rire, souvenirs, et je me rapprochais de Séléna naturellement. On finissait par rentrer à l'hôtel, demain matin on se levé tôt pour les essais et la course toute la journée. Rentré dans notre chambre après avoir laissé les enfants dans la leur, je refermais derrière moi. Séléna me fit un compliment qui me fit sourire, car j'étais content qu'elle est apprécier mes amis, Lucy était en effet une bonne personne et je pense même que l'épouse de Charlie allée s'entendre avec Séléna. La jeune femme, me demandait si cela ne me déranger pas quelle s'incruste dans ma vie.

Si tu m'aurais déranger, jamais je ne t'aurais proposer tout cela et tu ne serais pas rentrer dans ma vie Séléna.

C'est moi qui dit ça? Je n'aurais jamais pensé et comme quoi tout est possible. Finalement, la fatigue nous gagne et je laisse Séléna se changer. Je finis par gagner, je dors dans le canapé. Laissant la jolie brune dans la chambre, je ne dors pas. Disons que la veille de la course, je suis assez concentré et parfois je me pose des questions. C'était la première fois que Léana ne m’accompagnai pas. Mais, des cris me sortis de ma réverie, je me levais et me dirigeais rapidement dans la chambre. Séléna était dans tous ses états, je la pris dans mes bras en lui demandant de ce calmer. J'embrassais le haut de sa tête en lui demandant de se calmer.

Chut, calme toi. Que ce passe t-il? Regarde moi, Séléna, regarde moi! Tout va bien, je suis là...

Dis-je en relevant son visage humide vers le miens.


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mar 29 Avr - 20:35





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




Je restais accrochée aux bras de Liam, les larmes ruisselant sur mes joues. Sa chaleur me réconfortait alors qu'il me berçait avec douceur, cherchant à comprendre ce qui se passait. J'étais incapable de dire quoique ce soit. J'étais  juste tétanisée par le cauchemar que je venais de revivre. J'avais tellement peur. Tellement peur qu'il finisse par me retrouver. Quoique je fasse, il était là. Dès que je me retrouvais seule dans une pièce, j'avais cette impression pesante qu'il était derrière moi. Même si ce n'était qu'un rêve, j'avais encore la sensation de ses mains sur ma peau, son souffle sur mon visage...Les sanglots s'atténuèrent puis cessèrent complètement. Posée contre le torse de Liam, j'écoutais les battements réguliers de son cœur, rassurée pour la première fois dans les bras d'un homme. Je me détachais lentement de lui, passais une main sur mon visage puis restais assise quelques instants, n'osant à peine croiser son regard. Je me sentais tellement honteuse. Liam dut le constater car il se leva mais je l'arrêtais en l'attrapant par la manche. « Tu veux bien...Rester avec moi, s'il te plait, le suppliai-je ». Il me regarda quelques instants, avant de s'allonger à mes côtés. Après quelques hésitations, je m'allongeais à mon tour fixant le plafond mal à l'aise par le silence qui nous avait envahi. « Tu ne veux vraiment pas me raconter ce qui te rend dans un état pareil, déclara Liam ». Je fis non de la tête. Je ne me sentais pas capable de raconter mon histoire à Liam. J'avais tellement honte. La plupart du temps, tout était de ma faute. Si j'étais moins maladroite...Mais en même temps, Liam m'avait ouvert ses portes sans la moindre questions, il méritait quelques explications. Je m’éclaircis légèrement la gorge, cherchant vainement mes mots. « Je suis marié Liam et c'est compliqué.. ». Je me tournais vers lui, posant ma tête sur mon coude «  Pour faire simple, je me suis enfuie de chez moi ». Je revoyais encore les images de ma course désespérée pour me rendre chez la voisine d'en face lorsque j'avais assommé Henri. J'étais terrifiée mais tellement soulagée de partir loin de lui. Je n'avais jamais confié à personne que mon mari me battait et je n'étais pas prête de le dire à Liam même si son regard à cet instant présent était sombre, comme s'il avait deviné. « J'ai si peur Liam,avais-je déclaré de nouvelles larmes roulant sur mes joues, J'ai si peur...». Ce dernier m'enlaça à nouveau alors que je me blottissais contre lui, confuse. Nous restions immobiles,  jusqu'à ce que le sommeil nous gagne et que nous nous endormions dans les bras l'un de l'autre.

Le lendemain matin, lorsque je me réveillais, j'étais à nouveau seule dans le lit. Je pouvais percevoir le bruit de la douche au loin. En consultant le réveil, je remarquais qu'il était huit heures. Je me levais doucement et me rendis dans le salon où un petit déjeuner avait été apporté par le personnel. Je croquais dans une pomme à pleine dent lorsque Liam fit son apparition, torse nu, une serviette noué autour au bas de sa taille.  « Bonjour Selena » Mes joues rougirent automatiquement. « Bonjour Liam, déclarai-je. Je suis vraiment désolée pour hier soir, j'espère que je ne t'ai pas empêché de dormir. ». Je me sentais coupable alors que Liam devait être en forme pour sa course...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mer 30 Avr - 16:43

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

Je n'arrivais pas à comprendre Séléna, pour moi elle me cachait quelque chose, s'était sérieux. Elle passait des nuits à pleurer et à hurler de peur, ce n'était pas du cinéma mais bien réel. Je sais reconnaitre ce qui est vrai ou non, mais surtout Séléna était tétaniser. Accrocher à moi, je passais mes bras autour d'elle signe de protection et d'affection. Je ne sais pas comment sait possible, mais j'ai besoin d'être prêt d'elle. J'ai même la sensation de l'aider et d'être le seul en qui elle avait confiance, elle se sortit de mes bras.Je regardais la jolie brune, le silence s'installer entre nous deux et je préférer la laisser tranquille pour se rendormir. Mais, contre toute attente, celle-ci me demandait de rester à ses côtés. Presque à me supplier de faire cela, et je finis par accepter. Je ne pouvais pas refuser, non, impossible car j'étais trop proche de la jeune femme.

Je lui demandais de me raconter, au moins que je sache ce qu'elle avait. Je ne demande pas des explications approfondies, mais un minimum que je sache ce qui clochait chez Séléna. Mais, elle refusait une fois de plus, je m'allonge à ses côtés. Le regard vers le haut, et je vois la jeune femme, elle se redresse et m'avoue qu'elle était mariait. Je m'attendais à tout, mais absolument pas à la femme mariée. Si ses propos étaient juste, elle avait quitter le domicile conjugale. Je la regarde surpris, même très surpris. Je m'étais mis dans qu'elle histoire? Non, pas dans de mauvaises histoires, mais je suis certain qu'elle avait quitté son domicile pour une bonne cause. D’où sont comportement envers les hommes, moi, les gens en général. Les larmes qui roulaient le long de ses joues, elle avait peur. Je pris Séléna dans mes bras.

T'inquiète pas...Je suis là, et il ne t'arrivera rien. Tout va s'arranger.

Déclarais-je à mon interlocutrice d'une voix calme et douce, j'embrasse sur le front la jolie brune qui finissait par s'endormir contre moi. La nuit fut courte, ce n'était pas la faute de la belle. Mais avant les courses, j'ai du mal car je pense à tellement de chose. Mais, aussi la déclaration de Séléna...

Je finis par me levé très tôt pour prendre ma douche et me préparer, je laisse dormir la jeune femme. Elle est fascinante et très jolie, je pourrais la regarder longuement. Je deviens fou? Oui, car personne ne pourrait me croire ainsi avec une femme. Séléna n'est pas n'importe qu'elle femme. Je finis ma douche pose une serviette autour de ma taille et me dirige vers le salon où je vois la jeune femme commencer à prendre son petit déjeuner. Je la salue, elle rougie et je souris. Elle me demande même si elle ne m'a pas empêcher de dormir et s'excuse.

Non, t'inquiète pas. Ne sois pas désoler, ce n'est rien et c'est vrai que j'aimerais comprendre. On en reparle?

Je fil dans ma chambre, j'enfile une tenue et ma combinaison dans mon sac et m'installe prêt de Séléna.

Puis, je vais t'avouer une chose...Je ne dors pas trop la veille de course.


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 2 Mai - 10:17





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




Une fois qu'il fut habillé, je prenais place en face de lui lui servant une tasse de café alors que je me coupais un bout de croissant. Depuis que je vivais avec Liam, celui-ci faisait extrêmement attention à mon poids, me trouvant trop maigre. Il faut dire que je n'avais pas l'habitude de manger grand chose. Le silence nous envahit à nouveau et je n'était pas tout fait rassurée lorsqu'il m'avoua qu'il ne dormait jamais la veille des courses. Sans m'en rendre compte, j'avais peur pour lui. Peur que les choses tournent mal, qu'il soit blessé ou quoique ce soit d'autres. Mais en même temps, je comprenais Liam. Une passion, c'est quelque chose que l'on ne peut pas arrêter, cela nous dépasse, c'est une partie intégrante de nous. Comme moi avec la peinture. Je me doutais que Liam finirait par exiger des explications et j'étais prête à répondre à ses questions. Après tout, il m'avait ouvert les portes de chez lui. «Qu'est-ce que...Qu'est-ce que tu veux savoir ? Lui demandais-je hésitante. ». Alors qu'il s’apprêtait à poser les questions qui lui brûlaient aux lèvres, quelqu'un frappa à la porte de la chambre et je reconnus le poing décidé de Quentin. Mon regard passa de Liam à la porte et nous nous levâmes en même temps, surpris. Liam se dirigea vers la porte et ouvrit celle-ci sur un Quentin enjouée qui chantonnait et une Haley plutôt maussade en nous voyant dans la même chambre. Celle-ci parcourut la pièce du regard et me lança un regard noir après avoir jeté un œil aux draps défaits de la chambre à côté. Mes joues rougirent automatiquement. J'avais essayé à de nombreuses reprises d'expliquer à la jeune adolescente qu'il ne se passait strictement rien entre son père et moi mais plus j'essayais de la convaincre et plus elle n'était pas convaincue. « Je vois bien comment il vous regarde, m'avait-elle lancé une fois ». Comment Liam me regardait-il ? Cela, je l'ignorais. Quentin me fit la bise et j'éclatais de rire lorsqu'il me raconta qu'il avait dévalisé le rayon de petits pains au chocolat. « J'ai failli être assommé par une grosse dame qui voulait le dernier ». Je riais de plus bel. Tout était tellement simple avec Quentin. « Je ferais mieux de me changer, déclarais-je. Je ne voudrais pas vous mettre en retard ». Je me rendis dans la salle de bain, pris une douche rapide puis enfilais un jean's et une chemise à carreaux rouges.

Au fur et à mesure que Liam nous emmenait sur le lieu de la course, mon anxiété grandissait dans la voiture. Et s'il lui arrivait quelque chose ? L'endroit était littéralement bondé. Les pilotes étaient reconnaissables par leur combinaison, inspectant leur véhicule de manière minutieuse. Lucy me rejoignit m'expliquant qu'elle avait réservé des places au premier rang. Les enfants la suivirent alors que je me séparais de Liam avec regret. « Fais attention à toi, lui dis-je ». Mon cœur battait à tout rompre dans ma poitrine alors que je m'installais dans les gradins. En bas, nous pouvions voir les voitures correctement alignées prêtes à démarrer. Sans m'en rendre compte, j'enfonçais littéralement mes ongles dans les paumes de mes mains tellement j'étais stressée. Et si la voiture avait un problème technique ? Et si Liam avait un accident ? Lucy dut certainement sentir mon anxiété car elle posa sa main sur les miennes affichant un sourire gentil « Tout va bien se passer, ne t'en fais pas. ». Je lui rendis son sourire, mais à vrai dire je n'étais absolument pas rassurée. Un brouhaha monstre envahissait les gradins puis, les pilotes montèrent dans leur voiture, les moteurs ronronnèrent puis le drapeau fut baissé et la course démarra...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Lun 5 Mai - 10:00

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

J'étais prêt à partir au circuit, nous devions arrivés tôt pour faire un débriefing et mettre les choses correctement. La team était au point, mais comme toute compétition on veut vraiment que tout soit parfait et on vérifie jusqu'à la dernière minute. Je me mis face à Séléna, il me restait encore quelque seconde. Elle me servit un café que j'acceptais avec plaisir, j'étais détendu et serein. Le silence est de nouveau présent dans la pièce,je lui confis que je ne dors pas la veille de course. La jeune femme a l'air stressée et pas du tout détendue, ce qui me surprenez sachant que nous n'étions pas en couple. Ça me rappeler Katherine à l'époque où elle venait avec moi durant les courses.

Mais, je voulais en savoir plus sur Séléna, alors elle me demandait ce que je voulais savoir. Je relevais le regard vers la jolie brune, et je me lançais pour lui demander ce qui me travailler. Ce que je voulais savoir sur elle, Séléna avait un lourd secret et je devais savoir. Je ne pouvais pas continuer ainsi. Mais, on taper à la porte de notre chambre, je me demandais qui ça pouvait-être. Je regardais mon interlocutrice, et me levais en sa compagnie. C'était surprenant, mais avec Séléna nous étions synchro! J'ouvrais la porte et vu mes enfants, je souris en les laissant rentrer. Nous devions partir, j'embrassais Hayley et Quentin. Ma fille qui faisait la tête, mais je ne suis pas surpris. Le fait que je sois avec Séléna, ne l'enchante pas vraiment, par contre Quentin été en pleine forme. Hayley échangea quelques mots avec Séléna que je n'entendais pas, mais en voyant le visage de mon invitée je compris que ce n'était pas positif. Je laissais mon fils avec Séléna et m'approchais de Hayley avec qui je rangeais mes dernières affaires.

Arrête de faire cette tête Hayley, il ne sait rien passé.
-Je n'ai rien dis! Mais, pourquoi elle n'as pas sa chambre? Et tu lui paie tout!
Premièrement, c'est moi qui lui est refuser son argent, et deuxièmement l'hôtel est complet.
-Je peux lui passé ma chambre. J'ai vu comme tu la regarde, mais tu vas faire comme d'habitude.
Comme je la regarde? Arrête, j'ai l'impression d'entendre t'as mère! Et je ne ferais pas comme d'habitude, Séléna n'est pas.
-Oui, comme maman ou toutes les femmes que t'as eu dans t'as vie!
Hayley ça suffis!
-Bon, on y va? Tu dois être en salle de débriefing.

Je regardais ma fille et quitta ma chambre, Quentin été le premier dehors et Hayley suivis. Séléna s'était changée et prête à partir, les enfants parties devants et je rester avec la jeune femme. Nous arrivions au circuit, Séléna à mes côtés, Lucy qui arrivé face à nous. La jeune femme me demandait de faire attention à moi, je souris et déposa un baisé sur sa joue.

T'inquiète pas! Il ne m'arrivera rien et je ferais attention. Va avec Lucy, elle est habituée. A tout à l'heure les filles! Lucy, fait attention à Séléna elle est pas habituer.

Dis-je amusé, je rejoignais toute l'équipe, j'avais mis ma combinaison et sortie mes affaires. Ma voiture été prête, une Porsche RSR de couleur blanche et gris foncé. Après avoir mis tout au claire, je rejoignais ma voiture et direction la piste. Je rentrais dans ma voiture, j'écoutais les derniers conseils et le moteur se fit entendre. La porte fermée et le regard face à moi, je partais en 2ème position. Le feu passé au vert, je sentis mon cœur battre, l'adrénaline et l'envie d'allée chercher la première place, faire ce que j'aime. J’enclenchais la vitesse et partie rapidement, je passais le premier virage, une chicane et une ligne droite, je rétrograde et je passe l'épingle et j'enchaine les courbes, je joue entre accélération et freinage. Je passe 4éme, mais je ne me laisse pas abattre et je gagne une place, une seconde et il reste 1 tour. J'accélère et passe 1er. Je vois le drapeau à damier, et je passe la ligne d'arriver. Dans mon casque j’entends ma team heureuse et moi qui pousse un cri de joie.

-Merci les gars!

Je rentre au pit et je vois tout le monde s'approcher de moi, Séléna est la et je la prend dans mes bras.

Ça va mieux?


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 16 Mai - 21:58





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




Je m'installais dans les gradins mon cœur battant à tout rompre alors que la course allait commencer. Lucy qui s'était assise à mes côtés, tenta de me rassurer, en vain. Je savais que Liam avait de l'expérience mais il m'était impossible de ne pas m'inquiéter sachant qu'il risquait sa vie sur ce parcours. Le feu passa au vert. Les moteurs des voitures ronronnèrent puis démarrèrent  à une vitesse folle dans un grand bruit sonore. Mes yeux étaient rivés sur la voiture de Liam devenue une véritable fusée. A chaque virage, mon cœur faisait un bond. Mes ongles s'enfonçaient profondément dans ma chair alors que mon anxiété était palpable. Je plaquais une main sur ma bouche alors qu'une voiture faillit frôler celle de Liam avant de sortir du parcours. Celui-ci passait quatrième. Tout allait tellement vite ! Après quelques accélérations, Liam gagnait du terrain passant de quatrième à la deuxième position en à peine quelques secondes. Le suspense était à son comble alors que les pilotes livraient une lutte acharnée pour avoir la première place. Un silence régna dans les gradins alors que la voiture de Liam franchissait la ligne d'arrivée puis une les spectateurs se levèrent poussant un cri victorieux. Mon cœur battait toujours à tout rompre alors que je suivais Lucy qui m'emmenait retrouver le vainqueur de cette course. J'étais tellement soulagée qu'il ne lui soit rien arrivé. Bizarrement, lorsque je le vis sortir de sa voiture, j'eus une envie irrésistible de sauter dans ses bras, une sensation que je n'avais jusqu'à présent jamais ressenti. A la place, je m'avançais de manière discrète et me plaçais derrière la team et ses enfants qui l'entouraient pour le féliciter. Quand vint mon tour, Liam me prit dans ses bras ce qui me fit rougir automatiquement. Je répondais à son accolade de manière gauche, baissant la tête, gênée. Ce simple contact physique avec Liam avait éveillé en moi une sensation que je ne parvenais pas à identifier. Une pression serrait mon cœur et ma respiration se coupa automatiquement. Pour autant,  je me sentais sereine dans ses bras, en sécurité. Et lorsqu'il se détacha de moi, je fus surprise de découvrir que j'étais déçue que cette accolade ne dure pas plus longtemps. « Oui, oui, ça va. bredouillai-je ». « Elle dit ça mais j'ai cru qu'elle allait nous faire un malaise tellement elle se rongeait les sangs pour toi, déclara Lucy derrière nous ». Je souris gênée puis relevais les yeux vers Liam. « Félicitation, c'était une très belle course. Je suis heureuse que tu m'y es emmenée. ». J'étais sincère.  Il m'avait permis de découvrir sa passion et à voir son visage, je sentais que cela le comblait de joie. La Team de Liam l'emmena signer des papiers pendant que d'un commun accord nous décidions de retourner à l'hôtel pour préparer le repas du midi afin de fêter cette belle victoire. Comme à notre habitude, nous préférions les pics-niques et j'aidais Lucy à préparer le panier repas pendant que son mari partait acheter des bouteilles de champagne. « J'ai quelque chose à te montrer Selena ». Je la suivis jusqu'à sa chambre découvrant un maillot de bain noir deux pièces posé sur son lit. « J'ai vu que tu n'en avais pas alors je t'en ai acheté un. Il te plait ? ». Je hochais  la tête, surprise par ce geste. « Tu n'as plus qu'à l'essayer pendant que je finis les sandiwch, cela te va ? » « Oui...Oui. Merci beaucoup ».

Lucy et moi étendions une nappe à carreaux rouges sur le sable lorsque Liam arriva en nous faisant un grand signe de la main. Il portait toujours sa tenue de pilote et se dirigea en direction de l'hôtel certainement pour se changer. Quelques minutes plus tard, le champion nous rejoignit alors que Charlie débouchait la première bouteille de champagne. Même si l'ambiance était détendue, je ne pouvais m'empêcher de repenser à la conversation inachevée que nous avions eu ce matin avec Liam. Je savais que celui-ci devait se poser énormément de questions et que tôt ou tard, j'allais devoir répondre à ces interrogations. Mais pour le moment, l'heure était à la fête !

Après un repas copieux, nous décidions de profiter de cette belle journée ensoleillée. Quentin et Haley qui s'étaient noués avec des adolescents de la ville, partirent faire un volley tandis que  Lucy lisait un bouquin allongée sur une serviette de plage, Charlie se baignait,  Liam dormait sous le parasol alors que j'effectuais un croquis du paysage environnant. Une journée parfaite ! La brise étant chaude, je décidais d'enlever mon tee chirt, dévoilant le haut de maillot de bain que Lucy m'avait prêtée. J'eus le réflexe de dissimuler mon corps en repliant mes jambes contre moi. C'était la première fois depuis des années que je portais une tenue aussi légère. Je n'arrivais plus à assumer ce corps qui avait été si maltraité et rien que le fait de me mettre en maillot de bain était un grand pas. Henry était parvenu à détruire toute estime de moi-même et j'ignorais combien de temps il me faudrait encore pour me reconstruire pleinement. Les rayons du soleil sur un corps restaient trop longtemps dans l'ombre étaient agréables alors que je vivais une journée de rêve....Attention aux coups de soleil, ma chère Selena !!!
"



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Lun 19 Mai - 18:36

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

Ce fut une fois de plus une belle course, j'étais fière de mon équipe et de ce que l'on apporter à la team. Nous étions bien placer et ça ne faisait que commençait, je rentrais alors au pit ou tout le monde était prêt à m'accueillir. Moi et Charlie, étions sur le podium c'était une grande victoire, sortie de ma voiture je vis la foule s'avancer on se prit dans les bras. Je voyais la joie de tout le monde, les applaudissements et même certains fans. C'est fou, je me dis que dans la vie de tous les jours je suis un professeur d'auto-école, et je pris Séléna dans mes bras. J'étais heureux de la voir ici, auprès de moi, elle faisait partie de la famille à présent. Hayley et Quentin joyeux, je savais que ma fille n'acceptais pas, mais j'aurais une conversation plus sérieuse avec ma fille.

Je demandais à la jolie brune si elle allait bien, elle répondu que oui, Lucy répondu que Séléna était dans tous ses états durant la course, je vis le visage de mon interlocutrice rougir. Je souris amusé, elle me féliciter. La foule s'avancer, je n'avais pas eu le temps de répondre. Je laissais tout ce monde, pour rejoindre le podium et faire comme toues courses. Séléna été partie avec Lucy, je ne me fais pas de souci elle était entre de bonnes mains, je savourais ma victoire avec Charlie. On se retrouver alors dans le garage, après dédicaces, photos et émotions fortes, les tensions disparues. Je retrouvais mes moments tranquille et priver, je finissais de discuter ce soir on fêter ça sur la plage. On aurait pu faire ça dans un endroit chic, mais on adore sincèrement les petits pique-niques de Lucy. Je sors et direction l'hôtel, je devais me changer pour ce soir, tournant la tête j'aperçus Séléna et Lucy qui préparait le repas. Je souris et quitte les lieux pour ma chambre, j'enfilais une tenue simple et légère. J'arrivais avec Charlie et deux amis de la team, les filles avaient fait les choses parfaite comme toujours. On manger, rigoler et les enfants descendaient d'aller rejoindre leurs amis. Lucy s'était installer tout comme Charlie, moi je m'allonger en laissant Séléna.

Je me reposais tranquillement, j'aurais aimé prendre Séléna contre moi et profiter du soleil et la chaleur, mais je fis cela seul en n'ajoutant rien. Je sentis du mouvement, j'ouvrais les yeux, je voyais pour la toute première fois Séléna en maillot de bain, mais je n'avais pas de vus perverse sur une femme, non je l'admire et j'apprécie cela. puis, c'était une belle femme, je me redressais.

Je ne l'avais jamais vu celui-ci, j'en ai vu aucun dans les valises.

Dis-je calmement et avec un petit sourire, elle était mal, comme si elle avait honte d'être en maillot de bain.

Il te va bien, tu ne devrais pas avoir cette gène Séléna.

Dis-je en me mettant à ses côtés, je posais mes mains sur les siennes pour les retiraient d'autour de son corps.


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Sam 31 Mai - 21:37





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




Mes joues rougirent automatiquement alors que Liam me complimentait sur mon maillot de bain. « Oui, c'est Lucy qui me l'a prêté, avouai-je. ». Mon regard le suivit alors qu'il se rapprochait de moi. Mal à l'aise, je resserrais davantage mes bras autour de moi, baissant les yeux. S'agenouillant à ma hauteur, Liam se  saisit de mes mains, les retirant avec douceur alors que nous échangions un de ces regards interminables. « On va se baigner  Papa ? Déclara Haley d'un ton catégorique mettant un terme à notre échange. ». Liam finit par se lever, ses mains se séparant des miennes, avec regret. En le voyant s'éloigner, je me mis à penser que je ne m'étais jamais sentie aussi bien avec un homme de toute ma vie. Liam était tout ce qu'Henri n'était pas : tendre, doux, attentionné, il prenait soin de moi et je me sentais en sécurité avec lui. « Selena, viens te baigner, déclara Quentin qui se saisit de ma main pour m'emmener. ». L'eau était gelée et je dus m'y prendre étape par étape avant de rentrer totalement dans l'eau. Quentin et Liam m'arrosèrent à plusieurs reprises et une bonne ambiance générale nous animait. Même Haley semblait avoir totalement oublié son aversion à mon égard. Après être restés une bonne partie de l'après midi dans l'eau, nous décidions de nous laisser sécher au soleil.  « Bon, ce soir on va au resto  pour fêter la victoire du champion ? Proposa Lucy » « Oh ouaiiis !!! S'écria Quentin, manifestement heureux » « Je pensais, entre adultes, pour une fois Quentin. Vous n'avez cas inviter vos amis dans notre suite, je vous commanderais des pizzas. ». Il en fallait vraiment peu pour satisfaire Quentin qui parut emballer par ce changement de projet. « Bon, on dit pour 20heures au Sierra Mar ? ». Je savais que le Sierra Mar était un restaurant très chic qui servait des plats gastronomiques, une tenue de soirée était obligatoire pour entrer dans ce genre d'endroit et je me sentais tout à coup fortement gênée, de ne pas avoir une telle tenue dans mes valises. J'allais ouvrir la bouche pour décliner l'invitation lorsque Lucy me coupa dans mon élan «  Tu viens Selena, on va se préparer ? » « Déjà ? Demanda Charlie » « Que voulez vous, nous sommes des femmes ». Je me levais avec lenteur, attrapant ma serviette que je secouais vivement puis suivais Lucy d'un pas lent. Lorsque cette dernière me fit entrer dans sa suite, je lui avouais d'une voix penaude que je n'avais absolument rien à mettre. Cette dernière me fit un clien d'oeil assuré «  Ne t'inquiète pas, je m'occupe de tout ». Elle téléphona au room-service et en une demi heure, une femme rejoignit notre suite les bras chargés de robe de soirée. Légèrement gênée, je finis par me prêter au jeu en essayant les différentes tenues que me présentaient Lucy. Après avoir sélectionné l'une des robes, cette dernière me maquilla et me coiffa. « Wahou Selena, tu es magnifique, déclara Lucy en me regardant de haut en bas ». « Tu trouves ? Demandais-je embarrassée ». En me regardant dans le miroir, je retrouvais une ancienne Selena oubliée depuis longtemps. J'avais l'impression d'être cendrillon avec mes talons hauts et ma robe chic et sexy à la fois. Charlie entra à son tour dans la suite et me détailla du regard ébahi. «Liam t'attend dans le hall , déclara-t-il ». « Comment cela...Vous...Vous ne venez pas ? ». « Non, on est plutôt fatigués ce soir. ». J'avais plutôt l'impression que Lucy et Charlie étaient en train de nous organiser un rencard surprise avec Liam. Ne souhaitant pas décevoir ce dernier, qui venait de remporter un grand prix, je je remerciais Lucy puis descendais les escaliers avec lenteur. A chaque marche, mon cœur de plus en plus vite dans ma poitrine. Au loin je pouvais apercevoir Liam, vêtu d'un superbe smoking. Ma respiration se coupa lorsque nos regards se croisèrent, Liam paraissant surpris de me voir vêtue de la sorte, ne semblait pas me reconnaître. Stoïque, nous nous regardions quelques instants alors que seulement quelques mètres nous séparait l'un de l'autre...
"



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mar 10 Juin - 13:17

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

C'était la première fois que je voyais Selena en maillot de bain, elle n'aimait pas mettre son corps en avant. Non, elle était complexée et refuser de se montrer en public. Elle avait pourtant tout ce qu'une femme voulait, elle n'avait pas à réagir ainsi et je faisais de tout pour la rassurer et lui ouvrir les yeux. Je me mis devant elle, nos regards qui s'échangeaient, je retirer doucement ses mains autour de son corps menu. Il se passait quelque chose, mais les enfants me sortie de cet agréable moment avec la jolie jeune femme. Je souris et me lève, ma fille été heureuse, j'avais même l'impression qu'elle avait oublier les conflits précédent. Je me détaché de Selena, et me mis à courir avec ma fille. L'eau était fraiche, Quentin demandé à Selena de nous rejoindre. La jeune femme acceptée, une fois dans l'eau l'eau volée et même Hayley été complice avec Selena. On rigolé, mais on finissait par sortir et se mettre au soleil, allongé au côté de Lucy, Charlie et Selena pendant que mes enfants rigolais, Lucy nous proposez un resto. Je n'étais pas contre, bien au contraire j'étais partant et de toute façon demain on rentré.

Quentin qui était enchanté, mais on le couper en proposant une soirée pizza avec ses amis et sa sœur, évidemment il acceptait! Quand j'accepte de les laissé entre ados, il ne peut refuser une telle proposition. Lucy réserver dans l'un des plus chics resto de la ville et du coin, d'ailleurs elle prit Selena avec elle en lui proposant d'aller se préparer. Charlie qui été surpris, je rigolais.

Que veux-tu mon cher ami, elles sont terribles ses femmes!

On ne resté pas plus longtemps sur la plage, je quittais les lieux en compagnie de Charlie et deux autres amis, pour Hayley et Quentin, ils se rentrait à l'hôtel pour se préparer et avertir leurs amis. Je bu un verre au bar de l'hôtel, on discuter des courses, de la suites et de nos trucs de mec! C'est comme ça, quand les femmes ne sont pas présentes on parle de truc de mec, vous voyez le genre. Il était déjà 18h50, je proposais à Charlie d'aller se préparer, celui-ci ajoutait qu'il avait prévu quelque chose, ça ne lui ressemble pas. Je le suis, je rentre dans ma suite, un smoking été sur le lit, je regarde mon meilleur ami.

C'est quoi ça? T'es sérieux Charlie?
-Oui, avec Lucy on avait pensés à préparer un repas pour toi et Selena, sérieux mon pote si tu fais pas le premier pas, vous allez vous éloigner. Regarde toi, tu la regarde comme un gamin!
La ferme Charlie! J'ai passé l'âge de mon fils.

-Ouai bien sûr! Bon, tais-toi et enfile moi se smoking, j'ai eu du mal à trouver, toi qui a du mal avec ça.
J'ai l'air de quoi?
-Oh, si j'étais Selena je te saute dessus
T'es con toi!

Je mis bien ma tenue de soirée, inhabituel j'ai l'air...Je ne sais pas. Bref, il était l'heure, sur ma montre été inscrit 19h45. Je sortie de la suite, puis je descendais les escaliers, apparemment Lucy avait prévenu Selena. Je faisais les cents pas, puis je relevais la tête et vis la jeune femme. Je m'arrêtais, mon regard posé sur Selena, jamais, je dis bien jamais, je n'avais vu cette jeune femme aussi belle et radieuse. Elle arrivait à ma hauteur, je souris en l'invitant à prendre mon bras tel un homme galant le fait. Enfin, je pense!

T'es magnifique!

Dis-je à son oreille, on quittait l'hôtel direction le restaurant à bords d'une voiture sombre.

Je crois que ce week-end a change bien des choses, et j'en suis ravis.



© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Grace Burton
Membre adoré


♫ Avatar : Sophia Bush
♫ Crédits : non


Carte d'identité
♫ Age du perso: 30 ans
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Dim 27 Juil - 22:05

(uc)

En descendant les escaliers, au fur et à mesure que je posais un pied sur chaque marche, une boule au ventre grandissait en moi. Me montrer en maillot de bain avait été une étape mais être vêtue de cette robe de soirée me rendait nerveuse. C’était la première fois depuis très longtemps que je me sentais aussi femme. En descendant, un homme me sourit. Moi, d’habitude si transparente, je devenais tout à coup visible. J’aperçus Liam si beau dans son costume haut de couture. Mon cœur battait de plus en plus fort alors que je m’approchais de lui tandis qu’il se tenait de dos. Lorsqu’il fit volte face, une lueur illumina l’entiéreté de son visage le rendant encore plus séduisant. Mes joues rougirent automatiquement tandis qu’il me complimentait. « Merci Liam…bredouillais-je confuse tandis que je me saisissais de son bras puissant. Son appui était un véritable soulagement alors que je me sentais plutôt mal à l’aise avec ses talons hauts. Comment les mannequins arrivaient à marcher avec de telles aiguilles ? (uc)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mar 29 Juil - 18:47





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~




En descendant les escaliers, au fur et à mesure que je posais un pied sur chaque marche, une boule au ventre grandissait en moi. Me montrer en maillot de bain avait été une étape mais être vêtue de cette robe de soirée me rendait nerveuse. C’était la première fois depuis très longtemps que je me sentais aussi femme. En descendant, un homme me sourit. Moi, d’habitude si transparente, je devenais tout à coup visible. J’aperçus Liam si beau dans son costume haut de couture. Mon cœur battait de plus en plus fort alors que je m’approchais de lui tandis qu’il se tenait de dos. Lorsqu’il fit volte face, une lueur illumina l’entiéreté de son visage le rendant encore plus séduisant. Mes joues rougirent automatiquement tandis qu’il me complimentait. « Merci Liam…bredouillais-je confuse tandis que je me saisissais de son bras puissant. Son appui était un véritable soulagement alors que je me sentais plutôt mal à l’aise avec ses talons hauts. Comment les mannequins arrivaient à marcher avec de telles aiguilles ? Nous avancions avec lenteur vers la voiture sombre. « Alors tu n’es pas trop déçu de ce dîner surprise ? ». Pour ma part, même si j’étais très nerveuse, j’étais heureuse de me retrouver en tête en tête avec Liam. J’avais l’impression que ce week-end accélérait notre rapprochement. Durant le trajet, alors que le chauffeur nous menait vers notre destination surprise, nos mains s’effleuraient sans que nous échangions le moindre regard. Une chaleur agréable envahit tout mon être. Je me sentais si bien même si je n’étais pas habitué aux échanges si doux avec un homme. Entre Liam et moi, tout n’était que tendresse et sensualité. L’endroit choisi par Charlie et Lucy était d’une beauté époustouflante. Bien entendu, les amis de Liam nous avait réservé une table totalement à l’écart qui se trouvait à l’extérieur face à la mer. Des bougies entourées notre table ce qui donnait une ambiance plus que romantique. Dès notre arrivée, du champagne nous fut servi dans des coupes en crystal. J’étais plutôt gênée de me trouver dans ce genre d’endroit mais la présence de Liam me sécurisait. La carte à la main, je ne parvenais pas à me décider face à la série de mets que me proposait le restaurant. J’optais finalement pour le saumon en papillottes accompagnée de sa julienne de légumes. Pendant le repas, la conversation allait bon train. C’était la première fois depuis très longtemps que je passais une si bonne soirée. Liam me faisait rire avec les anedoctes hilarantes qu’il me faisait partager. « Un dessert Madame ? Me demanda le serveur nous coupant dans un immense fou rire ». Même si je n’avais plus faim, je commandais le moelleux au chocolat souhaitant véritablement que ce dîner ne s’arrête jamais. « Merci Liam…Je passe vraiment une soirée merveilleuse ». Timide, je me saisis de la main de Liam avec douceur, mon regard se plongeant dans les yeux de cet homme merveilleux qui bouleversait ma vie. Hésitante, nous nous rapprochions tandis que j’observais ses lèvres avec envie. Alors que nous nous rapprochions pour échanger notre premier baiser, un bruit venant du ciel nous coupa dans notre élan. Un orage ? En quelques minutes, l’endroit si romantique, fut submergé par la pluie qui nous trempa jusqu’aux os. Assise sur ma chaise, complètement mouillée, je riais aux éclats face au ridicule de la situation. Le destin s’acharnait vraiment sur nous…



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Mer 30 Juil - 11:11

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

J'étais bien content de voir Séléna dans cette somptueuse robe, elle était magnifique. D'ailleurs, quel homme ne dirait pas la même chose que moi? Séléna était une femme formidable, une personne que j'ai connu et un cadeau du ciel comme je dis! Elle descendait les marches, une à une, et je la trouvais de plus en plus belle. La jeune femme finit par être à ma hauteur, toujours intimidé et ça on ne la changera pas. Elle saisit le bras que je lui offre, Séléna me remerciait pour le compliment. Je lui souris et dépose un baisé sur le sommet de sa tête avant de prendre la route de la voiture qui nous attendait devant l'hôtel.

Le voiturier ouvrait la porte, Séléna rentra la première et je suivis derrière elle. Je n'avais jamais vu la jeune femme avec une telle tenue, une robe, des escarpins qui d'ailleurs étaient haut. Je me demande comment elles font toutes! Katherine, mon ex femme, porte que ça et notre fille a prit la relève. Assis dans la voiture, mon interlocutrice, me demande si je n'étais pas déçu du repas surprise. Je secouais la tête amusé.

Bien sûr que non! J'apprécie, et je suis même enchanter de pouvoir passer la soirée à t'es côtés.

Séléna était nerveuse, je pouvais le ressentir et le voir dans ses gestes. Car, la jeune femme avait des mimiques quand elle stressait, ce qui m'amuser c'est qu'en quelque temps j'ai appris à la connaitre. Arrivé à destination, le chauffeur ouvrait la porte, et nous sortons de la voiture. Le ciel était couvert, mais l'air été bon et j'avais hâte de pouvoir continuer cette soirée en tête à tête avec Séléna. Les choses allaient peut-être vite pour certain, mais je ne suis pas d'accords. Séléna est la femme que j'attendais, car aucune femme n'as réussi à me faire oublier Katherine, aucune sauf Séléna!

Nous suivions le serveur, Lucy avait réservé dans un coin très discret. C'était tout elle, une femme en or! Nous étions placer face à la mer, c'était tellement romantique, qu'avait-elle pu dire au restaurateur pour une telle ambiance? On nous servaient du champagne, je trinquais avec la jeune femme, je la regardais droit dans les yeux, elle était sublime. Nous avions alors la carte en main, après réflexion j'optais pour un suprême de volaille et ses légumes croquants. L'ambiance était parfaite, et ma jeune femme me remerciait et apprécier cette soirée merveilleuse.

Merci à toi d'être là, je n'y suis pour rien. Lucy et Charlie ont encore fait les choses derrière mon dos, mais ils sont adorables. Cette soirée est parfaite à t'es côtés.


Je glisser ma main sur la sienne, avant de se lever. Face à nous, la mer était calme. Séléna plongé sont regard dans le sien, on se rapprocher de plus en plus. Nos lèvres se frôlèrent, mais la pluie vain nous arrêter et nous surprendre. Je rejoignais les rires de Séléna, c'était vraiment une situation amusante et surtout qui nous stoppaient un moment où j'allais embrasser la jeune femme. J'attirais Séléna à l'intérieur, nous rions et on nous regardaient surpris. Je pris la jeune femme contre moi.

Le sort c'est acharner sur nous! Mais, j'adore les choses qui ne se passe pas normalement, les choses pleines de rebondissement.


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 1 Aoû - 1:14





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~





Les choses pleines de rebondissement ? Pour ma part, ma vie avait prit un tournant totalement différent depuis que je connaissais Liam. Depuis ma naissance, mon comportement n’avait eu de cesse d’être dictée. Les cours de danse classique, les cours de piano, les leçons d’équitation, les cours de peinture. Mes parents avaient fait en sorte de façonner une petite fille modèle me livrant à un homme qui m’avait retiré toute personnalité et toute innocence. Plus je passais de temps avec Liam, plus j’avais l’impression d’en découvrir plus sur lui mais également sur moi. Ce dernier m’attira à l’intérieur posant une main au bas de mes reins. Le serveur vint nous présenter ses excuses en nous voyant tremper et je la rassurais par un sourire. C’était la meilleure soirée de toute ma vie. Maintenant que nous étions rentrés, le courant romantique qui était passé entre nous venait de s’estomper quelques peu. En effet, maintenant que je me trouvais devant tout le monde, ma timidité revenait au galop et je me sentais à nouveau incapable de toucher Liam comme je l’avais fait si facilement quelques minutes plus tôt. A croire que l’air de la mer avait des effets magiques. Le directeur du restaurant, en personne, vint à notre encontre pour nous proposer de nous dédommager pour ce désagrément météorologique en nous offrant le repas. Gelée, je me dépêchais de regagner la voiture lorsque le chauffeur gara la voiture devant nous. Liam ouvrit la portière galemment, ravie de retrouver un peu de chaleur à l’intérieur de la magnifique voiture sombre. Sur le trajet du retour, je demeurais plutôt silencieuse, mes doigts caressant mes lèvres où Liam avait failli déposer un baiser. Un sourire illumina mon visage. Mon cœur débordait de joie. Alors c’était cela d’être amoureuse ? Pouvait-il y avoir meilleure sensation ? Nous remercions le chauffeur, alors que pressés nous regagnions l’hôtel pour nous diriger vers notre chambre.

Une fois à l’intérieur, une gêne intense s’immisça entre nous. Nous nous regardions intensément alors que Liam me déposait un chaste baiser sur ma joue. « Bonne nuit Selena, murmura-t-il ». Alors qu’il fait volte face, je le retiens par le bras. Je pris une profonde inspiration, me mis sur la poite des pieds tandis que nos visages se rapprochaient avec lenteur nos lèvres se caressant avec douceur. Face à Liam, je me sentais soudainement fragile et minuscule ses bras m'enlaçant tandis que nous poursuivions notre baiser. Saisissant son visage entre mes mains, je l'embrassais d'abord timidement puis me montrais plus entreprenante alors que notre baiser se transformait en baiser passionné. « Cela fait tellement longtemps que j’ai envie de faire cela, lui confiais-je dans un murmure » Pendant quelques secondes, nous restions stoïques à nous regarder l’un l’autre comme si nous nous découvrions pour la première fois. De manière incertaine, je plongeais mon regard dans le sien, mes mains tremblaient alors que je déboutonnais sa chemise. Mon anxiété était à son maximum alors que la chemise trempée de Liam tombait au sol. Celui-ci ne bougeait pas, silencieux alors que je gardais obstinément les yeux baissés tandis que je faisais glisser son pantalon à terre. La tension dans la pièce était palpable. Il avait véritablement un corps de Dieu grec avec ses abdos d’acier, ses pectoraux en béton et ses fesses tout simplement parfaites. Il me souleva de ses bras puissants alors que je posais ma tête contre son front. M'allongeant sur le lit, un frisson parcourut l’entiéreté de mon corps à cause de mes vêtements mouillés. Mais bizarrement, à cet instant précis, allongée sur ce lit dont les draps de satin blanc était une véritable caresse, je ne pensais pas du tout à cela. Je baissais les yeux, tandis que nerveuse, mon cœur se déchirait dans ma poitrine. Liam s'approcha de moi avec douceur et posa son front contre le mien, m’obligeant à le regarder dans les yeux en caressant mon bras gelé de manière rassurante. Dans son regard, je ne lisais ni brutalité, ni cruauté, juste une infinie douceur qui me touchait au plus profond de mon âme. Nos lèvres se rapprochèrent à nouveau tandis que nous embrassions avec ardeur. Tout en caressant mes épaules nues, il réveillait en moi des sensations nouvelles presque oubliées. Mon dieu…Ce que j’aimais cet homme… Rassemblant mon courage, je nouais mes bras autour de son cou alors que Liam descendait sa main pour dénouer ma robe. Nos cœurs battaient à l’unisson alors que nous nous embrassions. J’avais l’impression que nous étions seuls au monde et que nous nous connaissions depuis toujours comme si nous étons destinés à nous rencontrer. J’étais si bien…En sécurité…mais lorsque ses lèvres entrèrent en contact avec mon cou et que je sentis le poids de son corps au dessus du mien, mon corps tout entier se raidit alors que des flashs envahissaient mon esprit mettant fin à ce moment de béatitude. Je revoyais Henri qui posait une main sur ma bouche alors qu’il s’apprêtait à me…Tétanisée, une larme silencieuse roula sur ma joue alors que tout mon corps tremblait aussi bien de froid que de peur...



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 1 Aoû - 12:41

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

Alors que notre soirée romantique se terminée sous la pluie, il était temps pour nous rentrer. J'avais passé une superbe soirée aux côtés de la belle Séléna, cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas vécu cela avec une femme. Le directeur en personne s'était déplacer pour s'excuser, il n'était pour rien après tout on ne peut pas prévoir la météo. Mais,il avait insister pour nous offrir cette soirée, je voyais la timidité de ma compagne revenir au galop. Ça me faisais sourire, car Selena était belle avec cette touche de timidité!

Nous rentrons alors à l'hôtel, durant le trajet il y avait un grand silence entre nous deux. C'est assez surprenant, car je ne suis pas comme ça d'habitude, mais avec Selena je n'avais pas un comportement habituel. Nous montions les escaliers qui menez à notre suite, les enfants n'étaient pas dans la notre, ce qui nous laissez la chambre. Mais, il y a ce froid et ce silence, que je trouve étrange. Une fois dans la chambre, comme depuis notre arrivé. Je dors dans le canapé du salon, alors je dépose un baisé sur la joue de Séléna, je ne veux pas qu'elle pense que je veux aller trop vite. Puis, je lui souhaite bonne nuit, demain on rentre à la maison. Mais, je sens sa main saisir mon bras au moment où je tourne le dos pour aller sur le canapé, alors je me retourne. Selena s'avance vers moi doucement, je ne bouge absolument pas, je suis la jeune femme du regard. Elle se met sur la pointe des pieds pour prendre mon visage entre ses mains et dépose ses lèvres sur les miennes. Mes bras enlace le corps menu de la jeune femme, et je prolonge ce baiser que j'avais tant attendu!

Avec les femmes, je ne suis pas le brut que connait tout le monde! Je suis plutôt le contraire, doux, attentionné, et romantique. Selena m'avoue avoir attendu ce moment depuis longtemps, je passe ma main doucement sur son doux visage.

Moi aussi...

Je relevais le visage de ma belle pour qu'elle croise mon regard, elle était tremblante et sembler plutôt stresser de la situation. Alors je me laissais faire, encore une fois je me laisser faire. Normalement, j'aime prendre les rennes, mais cette fois-ci je me laisse faire par la femme devant moi. Elle retire ma chemise trempée, qui finit au sol, puis ses mains parcours mon corps musclé et fini par retirer mon pantalon humide. Je soulevais la jolie brune, qui entourer ses jambes autour de ma taille. J'embrassais la jeune femme, je la déposais doucement sur le lit.

Je caressais le bras de la jolie brune, la rassurant et je savourais aussi les moindres parties de son corps si parfait. Puis, je dénouer sa robe, la fis glisser sur sa peau humide par la pluie. Elle se retrouvais alors en sous-vêtement, je déposais de nombreux baisés sur son cou, son corps. Je ne faisais aucun mouvement brusque, car je connaissais la peur qui envahissait Selena. Enfin, je ne savais pas la moitié de sa vie, mais j'ai compris qu'elle avait peur des hommes brusques. Alors, je me comportement doucement et tendrement avec elle, mais au moment d'aller plus loin. Le comportement de Selena change, elle est prise de peur, terrifier et les larmes roulèrent sur son visage. Je me redressais pour la regarder, je pense que cette situation est la pire! Car, je n'ai jamais connu cela dans un tel moment de ma vie privée. Je fini par m'assoir sur le côté du lit.

Je ne sais pas comment prendre la situation...

Je pose ma tête entre mes mains, puis souffle un bon coups et me redresse.

Explique moi...Si tu compte me cacher ce qu'il sait passé dans t'as vie, alors ça ne va pas être possible.

Peut-être que j'étais dur et trop direct, mais la situation été tellement particulière. Je me levé du lit, pour quitter la pièce et me rendre sur le canapé du salon, quand Séléna....


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 1 Aoû - 14:38





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~





Têtanisée je revivais un cauchemar ou plutôt un souvenir. Je revoyais Henri qui tenait fermement mes mains afin d’écraser ses lèvres contre les miennes. Je revoyais Henri déchirer mon chemisier alors que je me débattais essayant tant bien que mal de le repousser…Les larmes ruisselaient sur mes joues alors que je croisais le regard abasourdi de Liam. Ce n’est pas Henri, c’est Liam… pensais-je intérieurement. Lorsque celui-ci se redressa pour s’assoeir, mon cœur se serra alors qu’il s’éloignait de moi. « Je ne sais pas comment prendre la situation… déclara-t-il en prenant sa tête entre ses mains ». Ces propos me firent l’effet d’une gifle. Il devenait tout à coup distant et je restais stoïque me laissant submerger par le chagrin. « Si tu comptes me cacher ce qu’il s’est passé dans ta vie, alors ça va pas être possible ». Cela ne va pas être possible ? En l’espace d’un instant, mon cœur se déchira tout entier. Pourquoi n’avais-je pas le droit à une vie heureuse ? Pourquoi est-ce que je devais perdre le seul homme que j’aimais ? La voix de Liam était si dur, son comportement glacial… Manquant d’air, je me levais pour me diriger vers la fenêtre de la chambre ouvrant celle-ci afin de respirer une grande bouffée d’air frais. Grelottante, je restais quelques minutes à regarder Liam, assis sur le canapé du salon, sourcils froncés, il ne m’adressait même pas un regard et semblait furieux. Contre moi ? Les larmes roulaient toujours sur mes joues lorsque je me laissais glisser contre le mur. Assise à même le sol, en sous-vêtement mouillé, j’enroulais mes bras nus autour de mes jambes, positionnant ma tête contre mes genoux étouffant les sanglots qui me secouaient. Fixant la moquette beige de la magnifique chambre d’hôtel, je prenais une profonde inspiration considérant qu’il était temps que je lui révèle d’où je venais, qui j’étais… Mais je savais qu’une fois qu’il saurait , il ne voudrait certainement plus de moi…Il fallait que je lui dises, avant de quitter à tout jamais sa vie… « Pour être honnête, Liam, je t’ai menti … Je n’ai pas arrêté de te mentir…Mon véritable nom est Selena Parker… et… et je suis une femme mariée. » Je marquais une légère pause tentant de rassembler mes esprits, je n’osais même pas oser imaginer le regard que Liam devait m’adresser à présent. « Je viens de New York…Quand j’avais 22 ans, mes parents ont décidé qu’il était temps que je me marie…Alors…Ils ont choisi un bon parti pour moi. Et c’est là que j’ai rencontré Henri.. ». Ma voix se brisa alors qu’un nouveau sanglot secouait mon corps mince. « Au départ…Au départ, tout était parfait…C’était un homme intelligent, drôle, attentionné à mon égard…Et puis….Et puis…Une fois marié, Henri a commencé à changer radicalement de comportement. Il a…Il a commencé à devenir vio…à devenir violent. Il m’enfermait à la maison m’empêchant de sortir. Tout était un prétexte pour… me…Si je ne faisais pas ce qu’il voulait, il…me battait…Il me forçait à…à… » Je commençais à avoir la nausée en revoyant Henri me prendre de force. « Je n’avais personne…Et un soir…Il s’est rué sur moi..Je ne sais pas…J’ai attrapé une statut et je l’ai frappé, encore et encore et encore, jusqu’à ce qu’il tombe dans l’inconscience et que je réussises à m’enfuir . J’ai pris le premier bus pour Seattle et c’est à ce moment là que tu m’as rencontré… Je ne voulais pas te mentir…Et ce que je ressens pour toi, ce n’est pas un mensonge…Je te le jure…J’avais si peur…J’ai si peur… ». Un long silence envahit la pièce, je laissais les larmes coulaient sur mes joues, me recroquevillant le plus possible contre moi-même, la tête toujours posée contre mes genoux, alors que pour la première fois, je révélais mon lourd secret….



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Ven 1 Aoû - 15:32

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

La situation parfaite, venez de se transformer en désastre nocturne! J'avais pensé que la soirée qui avait si bien commencée, que notre week-end aller continuer sur de bonne onde. Sauf, que rien ne sait passé comme prévu et tout a déraper. Nous avions échanger un baisé, un second, puis tout c'est enchainer naturellement. Je n'ai pas forcer Séléna, je n'ai rien demander et je pensais que sait ce qu'elle voulait. Enfin, c'est ce qu'elle m'avait dis au restaurant, personnellement je ne refusais pas ce qu'elle avait commençait. Je ne refusais pas, car j'en avais autant envie qu'elle et j'ai été attirer par la jeune femme dès notre première rencontre.

Mais en avançant dans la partie intime, Séléna a déraper et là, Bam!! Elle sait tendu, la peur pouvais même se voir sur son visage et dans son comportement, et les larmes qui ruisselles sur son visage. A cet instant, je n'ai pas compris et surtout j'ai changé de comportement. Je sais qu'elle a eu des malheurs dans sa vie, mais là ça venait trop! Je ne peux pas avoir quelque chose de sérieux avec une femme, si celle-ci me cache sa vie et ce qu'il sait réellement passé. Es-ce si terrible pour me mentir? Je ne pouvais pas comprendre? Pourtant, j'ai connu des épreuves tellement compliquer, que je pense pouvoir entendre encore certaine chose.

Je suis sur le canapé, la tête dans mes mains complètement perdu. Car, je n'arrive plus à la comprendre. Elle change du tout au tout en quelque seconde, avec un simple regard ou un simple toucher. Je vois la jeune femme partir en courant vers la fenêtre, ouverte elle prend l'air. Je ne fais pas attention à celle-ci, j’appuie mon dos contre le sofa où je suis installer. Je ferme les yeux un instant, il y a des tensions glacial dans la pièce. Séléna se laisse tomber au sol en larmes, et je refuse de lui adresser même un regard. Hors de question qu'une fois de plus je me bat pour elle, que je face quelque chose. Ça ne servira à rien, car de toute façon ça va recommencer. Mais, j'entends le son de sa voix faire irruption. Je ne regarde pas la brunette, je me contente simplement de l'écouter. Elle me répondu que pour être honnête, elle m'avait toujours mentis, qu'elle se nommée exactement Séléna Parker et qu'elle était marié. Je relevais la tête rapidement. Non, mais elle était sérieuse? Je pousse un soupir/un rire nerveux.

Magnifique!

Je me lève du sofa en frottant mon visage, j'étais remonter vers Séléna. Comment me mentir? Moi qui est prit la jeune femme sous mon aile, elle vie chez moi bordel! Je m'appuie face au mur, elle continue, et m'explique sa vie? Donc elle vient de New York et c'est sa famille qui on choisit sa famille, elle pleure. Elle n'arrête pas! Et moi, j'écoute et je subis les explications qui s'enchaine. Apparemment, son mari nommé Henri avait tout du bon mari, mais tout a changé au fur et à mesure. Il est devenu violent, entre les pleurs j'arrive à comprendre. Séléna a été mariée à un salop, un pervers, un tortionnaire et un enfoiré! Je donne un coup contre le mur, ce qui vains faire tomber le cadre accrocher au mur. Oui, je sais, il faut que je contrôle ma force, mais là je suis énervé! Mais, surtout pourquoi m'avoir rien dit? Selena avait frappé son mari jusqu'à ce qu'il perdre conscience, je me redresse en me calmant. De toute façon, je ne dois pas m'énerver, car je finis par comprendre Séléna. La jeune femme au sol, qui criait avoir peur, je marche jusqu'à elle. Je m'accroupis vers elle, en prenant doucement ses mains. Je relève la jeune femme, j'attrape une serviette pour sécher ses larmes.

Pourquoi?...Pourquoi tu m'a cacher tout ça? Je te faisais confiance Séléna, j'ai toujours pensé que tu avais vécu certaine chose difficile, mais jamais à un tel point. Je ne t'inspirais pas confiance?

Je parle doucement et calmement, je relève le visage de la jeune femme avec l'aide de mon doigt pour avoir son regard dans le miens.

Je t'es fais une promesse...Avec moi, il ne te fera jamais rien et il ne te osera plus jamais la main dessus. Mais, si je n'avais pas été si dur ce soir, tu ne m'aurais jamais rien dis. En sachant la vérité à présent, on va pouvoir commencer quelque chose. Je veux dire par la, que tu vas pouvoir avancer avec moi, et reprendre les choses doucement. Reprendre gout à la vie et ne pas vive sur la peur.

Je finis par prendre Séléna contre moi, posant sa tête sur mon épaule.


© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Selena G. Davis
Membre adoré


♫ Avatar : Kristin Kreuk
♫ Crédits : Bazzart




MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Sam 2 Aoû - 12:42





















 ❝ Un weed-en au bourd de la mer ❞
Liam and Selena~





Mon corps sursauta à peine lorsque Liam asséna un grand coup dans le mur en face de lui alors que je poursuivais mon récit. A la fin de celui-ci, je serrais mes jambes avec force me sentant plus bas que terre alors qu’un silence pesant s’installa entre nous. Lorsque les mains de Liam effleurèrent les miennes, un tremblement secoua mon corps mince. Ce dernier me souleva afin de m’assoeir sur le lit et sécha mes larmes avec douceur tandis que je restais stoïque tel un pantin désarticulé. Tout le courage que j’avais rassemblé pour lui faire part de mon histoire venait de disparaître et je me sentais vidée. Liam releva mon menton pour me forcer à croiser son regard. L’inquiétude, la tristesse mais également le doute se lisaient dans ses yeux alors qu’il me demandait si je n’avais pas confiance en lui. « Bien sûr que j’ai confiance en toi…murmurais-je ». En réalité, je n’avais que lui… « Je t'ais fais une promesse...Avec moi, il ne te fera jamais rien et il n’osera plus jamais lever la main dessus. Mais, si je n'avais pas été si dur ce soir, tu ne m'aurais jamais rien dis. En sachant la vérité à présent, on va pouvoir commencer quelque chose. Je veux dire par là, que tu vas pouvoir avancer avec moi, et reprendre les choses doucement. Reprendre gout à la vie et ne pas vive dans la peur. » Je hochais timidement la tête alors que Liam me prenait dans ses bras, posant ma tête contre son épaule. Le contact de sa peau nue contre ma joue me fit rougir automatiquement tandis qu’il passait une main dans mon dos pour me consoler. Je me lovais dans ses bras, frigorifiée. En sécurité, je fermais les yeux et m’endormis dans les bras de l’homme à qui je venais de confier mon cœur…

En me réveillant quelques heures plus tard, je me trouvais toujours dans les bras de Liam, allongés à même le couvre lit sur le lit confortable de la chambre. Ce dernier était profondément endormi et ne portait qu’un simple boxer. Nos jambes s’étaient entremêlées, ma main était posée sur son torse chaud. Minuscule dans ses bras puissants, je prenais quelques minutes à contempler cet homme qui représentait tant pour moi. Hésitante, je me redressais avec lenteur examinant les lèvres de Liam qui paraissaient si douces et déposais mes lèvres contre les siennes. Ses yeux s’ouvrirent instinctivement et la douceur illumina ses yeux quand il croisa mon regard, avant de poursuivre notre baiser. Ses mains saisirent mes ommoplates alors qu’il se redressait pour savourer davantage notre baiser matinal. Nous nous dévisagions l’un et l’autre, surpris par le naturel de ce rapprochement. C’était comme si nous nous connaissions depuis toujours. Je glissais mes mains sur les muscles tendus de son dos jusqu’à ses fesses, profitant de la douceur de sa peau. Je lisais tellement d’émotions dans son regard : de l’amour, de l’inquiétude, de la passion, de l’adoration, de l’affection, du désir…Il me dévisageait comme si j’étais la seule femme sur Terre, comme si rien d’autre n’existait dans l’univers, à l’exception d’eux deux. Je ne ressentais aucune gêne alors que ses mains se baladaient sur l’entiereté de mon corps, découvrant ses courbes. Je ressentais que Liam tentait tant bien que mal de se maîtriser pour ne pas être brusque à mon égard, chaque geste était doux. Quelques minutes plus tard, alors que nous ne faisions qu’un, nos regards rivés l’un sur l’autre, je mesurais la chance d’avoir un homme tel que lui…Je me perdais à son cou et m’abandonnais complètement, prête à le suivre partout…




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Liam Foster
Membre adoré


♫ Avatar : Jason Statham
♫ Crédits : Blondiesweet


Carte d'identité
♫ Age du perso:
♫ Mes amours mes amis, mes emmerdes:
♫ Tes projets:


MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena] Sam 2 Aoû - 19:16

Liam et Selena

« Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille »

Séléna était au sol recroquevillé sur elle même, et le pire c'est que je n'arrivais pas à supporter ça. La voir souffrir me faisait mal, car je ne supporte pas de voir une femme dans un tel état. Je demandais à la jeune femme si je n'étais pas une personne de confiance? Après tout j'avais tout fait pour elle, et voilà comment j'étais remercié! Séléna murmurait qu'évidemment elle avait confiance en moi. Alors je me levé et me dirigeait vers la jeune femme. Au sol, je m'étais donc accroupi pour l'aider à se relever. Je pris la conversation, je fis comprendre à mon interlocutrice que jamais il ne la toucherait. C'était fini, je ne connaissais pas son mari, mais je peux jurer une chose c'est le jour où il se pointera, il se prendra mon poing dans la gueule!

Séléna acquis avec un simple geste de la tête, j'avais pris la jeune femme dans mes bras. Comme toujours, j'ai cette attention envers elle. Je fis poser sa tête sur mon épaule, je sens Séléna se blottir contre mon corps. Et elle finit pat s'endormir contre moi, nous sommes alors sur le canapé. La jeune femme endormie, moi je n'y arrive pas dessuite. Non, je regarde la jeune femme dormir, elle n'est pas agitait pour la première fois depuis que je la connais. Elle a l'air si calme et apaiser, comme si elle venait d'effacer ces peurs et ses moments de panique. Je dépose un baisé sur le sommet de sa tête, puis le sommeil fini par me gagner. Je m'endormis, Séléna allongée contre moi.

Je ne sais pas l'heure qu'il est exactement, mais je fus réveillé par un baisé. Sur le coup, on penserait à une scène de dessin animé. Mais, c'est réelle, Séléna avait déposer ses lèvres sur les miennes me sortant aussitôt de mon sommeil. J'étais en boxer, elle est sous-vêtement. Mon regard avait croisé le sien, je pris la jolie brune dans mes bras. L'attirant vers moi et lui rendu son baisé, la situation été étrange. Comme si rien n'avais eu lieu, mais es-ce que cette nuit les choses on pas fait un déclic? Je sentis les mains de ma belle dans mon dos descendre vers mon fessier, je remis l'une de ses mèches derrière son oreille. Je souris et caresse doucement son dos, je ne suis pas brusque bien au contraire. Je voyais Séléna comme la seule femme de ma vie, je n'avais plus la même vision et elle non plus. Je voyais son regard, ce n'était pas le même. J'avais comme l'impression, que nous faisions qu'un et que rien ni personne ne pouvait nous séparer maintenant. Alors que la jeune femme était dans mes bras, son corps menu était si parfait à mes yeux. Je posais mon regard sur le réveille derrière elle.

J'ai l'impression que dans quelque minute on va être déranger...Il est bientôt l'heure de rentré chez nous.

Voilà, le week-end s'achève et en plus, je venais de dire "chez nous". Je dépose un baisé rapide sur ses lèvres, je m'approche de son oreille pour y murmurait.

Tu es merveilleuse comme ça, j'ai la chance d'avoir la plus belle femme des États-Unis!



© Chieuze


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena]

Revenir en haut Aller en bas

Un week-end au bord de la mer...comme une vraie famille [Selena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Invitations au week-end final de bêta-test
» c est le week end ...des amoureux ..........................

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queen City :: Là où je t'emmènerai... :: Le reste des Etats-Unis-